Sans expérience

Sans expérience

Résumé :

Le sérieux et naïf Kiyoshi Sumioka n’aurait jamais cru tomber amoureux ! C’était sans compter sur sa rencontre avec Sumi, employée dans un restaurant de bentô… Un soir alors que Kiyoshi s’est blessé en aidant une vieille dame, Sumi se précipite pour le soigner et la devant tant de gentillesse il se retrouver à lui dire : « ÉPOUSE-MOI S’IL TE PLAÎT. » Source : Delcourt/Tonkam

Avis principal par Beldaran

Au mois de février dernier les éditions Delcourt/Tonkam nous ont proposé le premier tome d’une tranche-de-vie romantique avec Sans Expérience. L’autrice, Mayu Minase, est déjà connue en France pour la comédie romantique, Cœurs à Cœurs publiée par les éditions Doki Doki. Le résumé me laissait perplexe et malgré le traitement bienveillant et tendre du récit, je n’ai pas accroché.

Le point de départ de l’histoire est ce qui fait office traditionnellement de fin dans les série romantiques, l’union entre les protagonistes. De fait, pour Kiyoshi Sumioka, jeune homme naïf et Sumi Asuma qui vient d’avoir 18 ans, l’aventure conjugale commence alors qu’ils ont du mal à se tenir par la main. Le rapprochement de ces deux êtres candides s’annonce, compliqué.

Le premier chapitre brosse rapidement leur rencontre, en dévoilant le caractère réellement gentil et attentionné de Kiyoshi qui est frappé par un coup de foudre face à la jeune lycéenne Sumi. La différence d’âge, le fait que Sumi soit encore au lycée sont traités avec intelligence, même si la demande en mariage est rapidement acceptée. Par la suite nous comprenons le choix de Sumi par rapport à sa situation familiale cependant, penser que seul le mariage peut l’aider, cela m’a fait tiquer, surtout que son rôle semble se cantonner, pour le moment, à celui de femme au foyer. Naturellement, le tout est enrobé d’une bonne louche de candeur et de bienveillance grâce à l’entourage du couple qui aide, veille au grain et qui parfois, provoque de sacrés quiproquos. Le coup de la poche à glace m’a désespérée. Je veux bien que le personnage soit naïf mais il y a des limites. D’ailleurs, en parlant de limite, les dernières pages m’ont particulièrement refroidi et font que je ne lirai pas la suite, même si, bien sûr, vu le caractère de Kiyoshi cela devrait bien se passer mais cette fausse tension, merci mais non merci.

Finalement, nous avons un premier tome introductif qui fait le travail, en posant les bases de l’histoire de ce couple candide et maladroit qui va apprendre à se connaître.

La personnalité de Kiyoshi est plus facilement appréhendable, puisque le récit se fait de son point de vue. Il est touchant dans ses interrogations et il reste d’une incroyable gentillesse. Il veille au bien être de sa jeune épouse. Heureusement, Sumi prend les choses en main quand il le faut car Kiyoshi peut rapidement surchauffer. Elle est difficile à cerner, son choix du mariage apparaît de prime abord totalement intéressé mais Kiyoshi le sait. La jeune femme s’ouvre légèrement dans les dernières pages, révélant que les deux personnages se sont bien trouvés.

En ce qui concerne les graphismes, le design des personnages est réussi. Ils sont très expressifs. La mise en scène et les décors assez dépouillés sont classiques mais efficaces. Le rendu général est plaisant.

L’édition est bonne. Le papier est souple mais sans transparence. L’impression est vraiment correcte. Nous avons même droit à des premières pages couleurs. La traduction, signée Corentine Sys, est bonne.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Sans Expérience propose un début de romance tout en tendresse et maladresse mais certains éléments font que je n’ai pas accroché au récit.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)