Slam Dunk

Slam Dunk

Résumé :

Alors que Hanamichi Sakuragi rentre au lycée le cœur lourd, après avoir enchaîné les déceptions amoureuses au collège, il fait la rencontre de la belle Haruko Akagi. Prêt à tout pour l’impressionner et la séduire, il prétend être fan de basket et compte bien intégrer l’équipe du lycée Shôhoku. Mais la route vers la gloire pour le génial Sakuragi s’annonce semée d’embûches ! Source : Kana

Avis principal par ladybird3000

Après l’édition classique et l’édition en volumes doubles, Slam Dunk revient avec une édition Deluxe chez Kana. Je ne m’étais encore jamais intéressée à cette série, car je n’en avais pas vraiment eu l’occasion jusqu’à maintenant. Cette réédition est donc le moment parfait pour débuter l’aventure, d’autant plus que j’aime bien le basket, même si les séries sportives ne sont pas forcément celles que je préfère lire. En terme de basket, j’ai déjà lu Kuroko’s Basket, dans un registre un peu différent.

L’histoire débute avec Sakuragi et ses allures de délinquant notoire. Une énième fille lui brise le cœur en lui disant qu’elle est tombée amoureuse d’un garçon du club de basket. Durant ses années collège, il n’a jamais réussi à sortir avec une fille, malgré ses 50 déclarations d’amour. A peine entré au lycée, il craque déjà pour Haruko Akagi, qui lui demande s’il aime le basket. Alors qu’il ne connaît rien à ce sport et ne veut pas en entendre parler, il déclare qu’il adore et qu’il est très sportif. Il va alors se retrouver en duel contre le président du club de basket, sans rien connaître des règles, si ce n’est qu’il faut mettre le ballon dans le panier.

J’ai bien aimé ce premier volume, d’autant plus que je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, car je n’avais jamais vraiment cherché à savoir de quoi parlait cette série, si ce n’est de basket. Le personnage principal est un délinquant qui use plus de ses poings que de sa tête, du moins pas pour réfléchir. Pourtant, il souhaite avoir une copine et n’est pas un mauvais bougre. Il est accompagné de plusieurs garçons, qui sont aussi peu fréquentables, même si on voit qu’ils ont bon fond. Il commence à s’intéresser au basket et au fait de faire des dunks, uniquement pour les beaux yeux de Haruko. Il va se retrouver embarqué dans différentes histoires, souvent à cause de quiproquos, ce qui apporte une sorte de comique de situation aux scènes. Sa rencontre avec le basket est rude : il va affronter le président du club car il a osé insulter son sport devant lui. Ne connaissant pas les règles, il va passer pour un idiot, mais sa persévérance et son envie de montrer qui il est, vont faire qu’ils va se surpasser.

Après cela, le voilà embarqué dans le club de basket, contre toutes attentes. Ses amis pensent qu’il va abandonner au bout de deux jours. Et ils n’ont pas tort de penser ainsi, car il est d’abord relégué à l’apprentissage. La manageuse du club lui donne des exercices répétitifs et il ne peut même pas toucher un ballon sauf pour faire des mouvements qu’il trouve stupides. En parallèle, nous avons un autre personnage, Rukawa, qui est également en première année, mais qui a déjà un niveau excellent en basket. Il sera sans doute l’homme à dépasser pour Sakuragi.

Du côté des dessins, on sent que la série est dans un style des années 90, pourtant, elle n’est pas datée pour autant et très facile à lire. Les cases et les pages se tournent avec facilité et sont très lisibles. C’est dynamique, les personnages ont du charisme, et il y a même un côté un peu mignon avec le personnage de Haruko. Quant à l’édition, je la trouve très réussie, avec un volume grand format. Il y a des croquis sur pages noires en début et fin de tome, ainsi que sous la jaquette. Le volume contient également quelques pages couleurs, ainsi que l’intégralité du chapitre 1 et quelques pages du chapitre 5 en couleurs. Les pages sont en papier glacé, ce qui rend le volume un peu lourd, c’est le seul point un peu dommage, mais en même temps cela donne un bel effet.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Kana.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un premier volume qui révèle des personnages affirmés et déterminés, quel que soit leur objectif, avec une pointe d’humour toujours bien placée.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)