Toi, ma belle étoile

Toi, ma belle étoile


Résumé :

Enfant, Shino demande aux étoiles de pouvoir rencontrer un jour son âme sœur. Plus tard, alors qu’il chute de vélo en chemin vers son nouveau lycée, il fait la connaissance de Sera, une jeune fille mystérieuse qu’il désire plus que tout revoir encore une fois. C’est en lui courant après qu’il finira, sans vraiment le vouloir, par rejoindre le club d’astronomie de l’école. Malheureusement pour lui, Sera ne vient que très rarement en cours, et Shino n’a plus qu’à faire de son mieux, aidé par ses camarades et l’infirmière de l’établissement, pour tenter de passer du temps avec elle. Mais qui est réellement cette jeune fille, et pourquoi ne vient-elle que si peu en classe ? Laissera-t-elle le sensible et timide Shino être l’étoile qui illuminera son cœur ?
Source : nobi nobi !

Avis principal par Maccha

Toi, ma belle étoile est un shôjo de bonne humeur bien sympathique qui nous réserve un bon moment de lecture. Le personnage principal est un garçon timide et a un côté fleur bleue. En effet, alors qu’il n’était qu’un enfant, il souhaitait même de rencontrer un jour celle qui lui est destinée. Des années plus tard, on le suit sur son chemin vers son nouveau lycée où il rencontre Sera au milieu des pétales de cerisiers. Intrigué par cette jeune fille mystérieuse, il finit par se retrouver membre du club d’astronomie du lycée qui semble être le seul endroit où il peut la revoir. C’est le début de sa nouvelle vie de lycéen marquée par un premier amour naissant et de nouveaux amis.

On a une galerie de personnages hauts en couleur, notamment les membres du club, dirigé par le président et le vice-président qui me font penser respectivement à Tamaki et Kyôya de Host Club avec leurs apparences et comportements. Le club en lui-même me fait penser à la série Twinkle Stars, le shôjo de Natsuki Takaya qui met en avant également les étoiles mais avec une histoire plus dramatique.

La timidité de Shino le rend mignon, même si parfois il est un peu trop ému. Mais son côté émotif le rend aussi attachant et on nous montre que même s’il est timide, il n’est pas peureux. Les autres personnages sont également sympathiques et de bonne humeur, à part Sera qui est plutôt taciturne et on se demande même si elle cache un secret sombre. C’est un personnage qui intrigue et elle semble changer aussi grâce à Shino. Tous les personnages comprennent les sentiments et l’attirance de Shino pour Sera et l’encouragent. J’ai bien aimé cette ambiance chaleureuse avec des personnages bienveillants.

L’humour est également présente, avec des situations improbables, comme le contexte familial de certains personnages, ainsi que la révélation en fin de tome sur le secret de Sera que je ne voyais pas venir.

Les dessins renforcent l’ambiance douce de l’histoire et donnent aussi un côté poétique avec les fleurs de cerisiers et les étoiles. Les traits de la mangaka sont agréables, même si certains personnages se ressemblent un peu trop, notamment les différents duos d’amis où on a souvent un blond accompagné d’un grand brun. J’avoue aussi que cela m’a pris un moment pour comprendre qui est le garçon et qui est la fille sur la couverture du premier tome…

Il s’agit du premier titre shôjo de la mangaka, qui semble être plus connue pour ses titres yaoi et shônen aï. Il faut dire qu’elle s’en sort bien en proposant un titre tout public avec des personnages attachants et frais.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi ! que je remercie.

Tome 2 par Maccha

Toi, Ma Belle Étoile T2

Dans ce tome, on suit Shino rencontrer diverses épreuves sentimentales à chaque fois qu'il semble atteindre sa mystérieuse Sera.
Suite à la révélation de la fin du premier tome, ne sachant plus comment réagir en réalisant la différence de leurs deux univers, une distance s'installe entre les deux personnages. On découvre une autre facette de Sera qui a toujours vécu dans l'ombre de Stella. Je trouve que sa peur d'être rejetée l'a rend d'une manière plus attachante. Je l'ai trouvée bien mignonne dans ce tome, plus souriante et ouverte grâce à sa nouvelle amitié avec Shino et l'aide des membres du club qui jouent les cupidons de l'amour.

L'ambiance chaleureuse du club est toujours là grâce à la bienveillance des personnages et l'amitié. J'ai bien aimé le chapitre où on voit un peu chacun des membres chez soi et comment le club d'astronomie les a changés chacun. L'arrivée d'un rival pour Shino change un peu le ton en poussant notre personnage principal vers le désespoir. A vrai dire, je suis toujours un peu agacée par l'apparition d'un rival en cours de route dans les shôjos mais cela permet parfois à des personnages principaux d'enfin réaliser leurs sentiments et j'espère que ce sera le cas dans cette série. En effet, même si je trouve Shino adorable, il est plutôt effacé dans ce tome vers la fin. Il faudrait qu'il pleure un peu moins et qu'il s'affirme plus.

Ce tome est aussi marqué par l'apparition de plusieurs nouveaux personnages. En plus du prétendant de Sera, on aperçoit les frères de Kiku par exemple, et surtout le frère de Sera qui semble être bien bienveillant envers sa soeur. Je suis juste un peu confuse qu'il soit surpris en apprenant que Shino soit un garçon alors que quand ils se sont rencontrés, il ne semble pas y avoir de doute. Je ne sais pas si c'est un souci de traduction mais en tout cas c'est un peu confus.

Une lecture toujours aussi sympathique dans l'ensemble. J'aime beaucoup l'illustration en couleurs tout en douceur du début de tome avec notre duo de personnages et une petite recette de cuisine de Shino vous attend en fin de tome, une idée bien sympathique.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi !.

Tome 3 par Maccha

Toi, Ma Belle Étoile T3

Devant un Shino abattu, Aizawa prend les choses en main et le secoue. Grâce à l'aide de tous les membres du club sur qui il apprend à compter, Shino passe enfin à l'action et réussi à s'exprimer. Il fait bien des progrès et c'est un plaisir de voir son évolution, en voie de devenir un jeune homme déterminé, au point d'effrayer Sera. Je trouve que la couverture du tome est bien adapté au contenu et illustre bien ce point, Shino tenant la main d'une Sera surprise tout en regardant dans ses yeux. Sera est complètement perdue entre Kazuho de plus en plus désespéré et pressant, et le changement brusque de Shino. Ce serait donc au tour de Sera de prendre conscience de ses sentiments et d'agir.

Pendant ce temps, la fête du lycée s'approche et les membres du club d'astronomie se préparent avec soin pour leur attraction. On découvre un autre aspect du président Utakata, un peu exagéré mais montrant à quel point il tient à coeur son club, comme tous les autres membres.

Les réactions de Sera sont adorables rappellant un enfant perdu et effrayé. C'est toujours mignon de voir les personnages rougir, la pureté de leurs sentiments et leur jeunesse.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi !.

Tome 4 par Maccha

Toi, Ma Belle Étoile T4

Le tome précédent avait permis à Shino et Sera de faire le point sur leurs sentiments et d'avancer dans leur relation tout en évoluant sur le plan personnel. Ce dernier tome permet de conclure la série sur les différents points restants.

Le jour de la fête du lycée est enfin arrivé et les membres du club font de leur mieux pour présenter leur planétarium, notamment Sera toute intimidée devant l'idée de recevoir des gens. Elle qui était restée jusqu'alors dans l'ombre de Stella arrive enfin à se rapprocher des autres d'elle-même. Elle est toujours aussi adorable tout en évoluant. Shino a bien changé également et s'exprime beaucoup plus facilement, quitte à devenir désagréable par moment. En effet, je l'ai trouvé agaçant par moments et j'ai eu un peu du mal à le reconnaitre. Cependant son comportement s'explique aussi par ses sentiments pour Sera et la crainte de la perdre.

Un dernier rebondissement pousse nos personnages à réfléchir sur leurs futurs et sur les voies qu'ils choisiront. Il faut dire que la fin est plutôt rapide et classique dans les shôjos, même un peu trop parfaite peut-être. Mais c'est bien approprié au ton de la série, un peu exagéré mais toujours positif et optimiste.

Un chapitre bonus clôt la série avec un focus sur les amis d'enfance Utakata et Kiku, et de voir ce qui est à l'origine de l'idée du club. Utakata est un des personnages que j'ai plus appréciés dans la série avec son apparence irréfléchie mais son côté qui guide les autres personnages comme Shino ou Kazuho qui réapparait dans ce tome.

Toi, ma belle étoile est une belle série courte et positive avec des personnages sympathiques et bienveillants.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un shôjo rafraîchissant pour se mettre de bonne humeur. Au menu, un jeune lycéen pur, une jeune fille mystérieuse, un club d’astronomie et ses drôles de membres, de la romance, de l’amitié et des étoiles.

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)