Too Bad, I’m in Love!

Too Bad, I’m in Love!


Résumé :

Mahiru, depuis toujours comparée à sa jumelle unanimement jugée plus mignonne, s’interdit d’être heureuse. En effet, cette élève de seconde très négative est persuadée que tout bonheur qui lui arrive s’accompagne forcément d’un malheur en retour. Aussi est-elle complètement déboussolée lorsque, dès la rentrée, son beau et mystérieux camarade de classe Aoi lui fait une profonde déclaration d’amour… Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Après La Maison du Soleil, la mangaka Taamo revient aux éditions Pika avec sa série Too Bad, I’m in Love! terminée en 5 volumes.

Mahiru est une lycéenne pessimiste qui pense que chaque bonne chose qui lui arrive est forcément suivie par un malheur. Elle évite donc tout ce qui peut apporter son bonheur et vit en évitant de trop recevoir, ayant peur du retour de bâton. Elle a une sœur jumelle à qui tout réussit et que tout le monde préfère à elle, ce qui est une des raisons de sa manière de voir les choses. A son entrée au lycée, qu’elle a choisi loin de chez elle et différent de celui de sa sœur, elle tombe sur un garçon, Aoi, de nature joyeuse. Il finit par lui avouer son amour mais Mahiru craint le malheur qui risque de s’abattre sur elle si elle accepte.

La première série de la mangaka parlait de la famille et l’importance qu’elle a pour les adolescents et leurs relations futures. Ici, la famille a encore son importance puisque le fait que Mahiru ait une jumelle et soit constamment comparée à elle est ce qui a forgé en partie sa personnalité et son côté pessimiste. J’ai beaucoup aimé lire ce premier volume qui est aussi humoristique par la façon dont Mahiru réagit aux choses qui lui arrivent. Rien qu’un rayon de soleil peut avoir des conséquences énormes sur sa journée à venir. Elle est toujours en train d’imaginer le pire et c’est ce qui la rend attachante, atypique et un peu drôle aussi.

Les autres personnages introduits, en particulier Aoi et Moriya, sont également bien sympathiques. Aoi ressemble au garçon populaire et joyeux. J’ai envie d’en découvrir plus sur lui et ce qui a fait qu’il s’est intéressé à Mahiru. On découvre aussi son ami qui veut qu’il trouve le bonheur et semble très gentil malgré son caractère pour le moment un peu strict. Quant à Moriya, elle semble sèche et cassante, mais je l’aime bien quand même et je pense qu’elle pourra être un soutien pour Mahiru. Il y a Mayo, la jumelle, que j’ai un peu de mal à apprécier car elle est la raison du mal-être de Mahiru. Mais j’espère que par la suite elle sera plus mise en avant et qu’on arrivera à mieux l’apprécier.

Les dessins sont jolis et mignons. Je trouve cependant qu’ils manquent un peu de fluidité et que les postures sont un peu figées, ce qui était déjà mon ressenti dans la série précédente de la mangaka.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Izneo.

Tome 2 par ladybird3000

Too Bad I'm in Love T2

Ce second volume est sympathique à lire. On y retrouve une Mahiru qui croit toujours que la fin du monde risque d'arriver si elle est trop heureuse. Et manque de chance, ou plutôt heureusement, son bonheur n'est pas prêt de s'arrêter. Sa relation avec Aoi avance assez bien, même si Mahiru hésite beaucoup et à chaque nouvelle étape. Dès le début, elle a peur de dire oui à sa demande de sortir ensemble, puis elle a peur que cela se sache. Par la suite, j'espère qu'elle sera un peu moins craintive, car même si cet aspect de sa personnalité est sympathique et apporte quelque chose en plus, il ne faudrait pas que cela gâche son bonheur et son histoire d'amour.

On découvre beaucoup de choses concernant Aoi, notamment comment il a rencontré Mahiru mais aussi et surtout ce qu'il a vécu à cette période de sa vie. Même s'il ne se dévoile toujours pas beaucoup à Mahiru, on le comprend un peu mieux et cela donne envie qu'il trouve le bonheur.

Les autres personnages sont toujours sympathiques, notamment Ginga et Moriya. J'aimerais qu'on les voit un peu plus et qu'on en apprenne plus sur eux aussi. Quant à Mayo, elle est très peu présente mais reste pourtant toujours là dans les pensées sombres de Mahiru. Elle se sent toujours inférieure à elle et j'attends le moment où la relation entre ces deux sœurs changera et sera éclaircie.

En conclusion, une lecture sympathique dont j'attends de découvrir la suite.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 1 par Zwitzwit

Tome 3 par ladybird3000

Too bad, i'm in love! Vol.3

Ce volume est assez riche en événements et j'ai beaucoup aimé le lire. Tout d'abord, Mahiru va aller chez Aoi et rencontrer ses frères et sœurs. J'ai trouvé ce passage trop mignon et très touchant, car cela nous permet de découvrir Aoi dans un environnement familial, et il apparaît un peu différemment par rapport à d'habitude.

Ensuite, deux choses vont évoluer pour Mahiru dans ce tome. Tout d'abord, Aoi rencontre Mayo et cela va commencer à angoisser Mahiru qui ne peut s'empêcher de penser que sa sœur risque de l'éclipser et elle a peur qu'Aoi se rapproche trop d'elle. La mangaka en profite pour revenir sur ce qu'il s'était réellement passé au collège entre les deux sœurs et ce pour quoi Mahiru a perdu confiance en elle et pense que les garçons ne peuvent être intéressés que par Mayo et non par elle.

Puis il y a le fait que la relation d'Aoi et Mahiru va enfin être dévoilée au lycée, ce qui apporte encore un autre lot d'inquiétudes à Mahiru. Mais elle est très bien entourée, avec en premier Aoi, mais aussi Ginga et Moriya sur qui elle peut compter.

En conclusion, un volume très chouette à lire et riche en émotions pour Mahiru.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 4 par ladybird3000

Too bad, i'm in love! Vol.4

Dans ce quatrième et avant dernier volume, nos amis vont passer une après-midi chez le professeur, permettant de voir que Moriya a peu de chances avec lui, puisqu'il a déjà quelqu'un. Ce passage est quand même intéressant puisqu'il permet de se focaliser un peu sur d'autres personnages. De plus, cela permet à Moriya et Mahiru de se rapprocher un peu plus et à cette dernière de comprendre un peu mieux son amie et ce qu'elle ressent.

Ce volume est aussi celui qui va apporter le plus de chamboulement dans le couple, les faisant douter plus encore qu'avant et éprouver de la jalousie. Il en résulte leur première dispute et je trouve que la mangaka a bien géré ce passage, car il ne dure pas trop longtemps et les deux personnages arrivent quand même assez bien à communiquer pour expliquer ce qu'ils ressentent et ainsi passer ce moment de doute.

Alors que le volume précédent nous dévoilait l'origine des angoisses de Mahiru, ce volume va nous révéler ce qu'à réellement vécu Aoi au collège. J'ai trouvé ce passage émouvant et touchant, même si finalement Aoi dévoile assez peu ses sentiments dans ce passage.

Enfin, que dire de la fin du volume avec deux déclarations qui vont sans doute un peu chambouler nos personnages principaux. Il faut voir comment la mangaka va résoudre cela dans le cinquième et dernier volume.

En conclusion, l'histoire avance vers sa conclusion et ce volume, comme le précédent, contient pas mal de rebondissements.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 5 par ladybird3000

Too bad, i'm in love! Vol.5

Et voilà le dernier volume de la série. Depuis le début, les personnages ont fait un bon bout de chemin et c'est avec joie que l'on découvre cette fin de série.

Après que Ginga et Mayo aient dévoilés leurs sentiments à Mahiru et Aoi, ceux-ci les ont repoussé. Cela permet aux personnages d'aller de l'avant mais aussi et surtout de renouer avec leurs "rivaux". En effet, Ginga et Aoi vont à nouveau parler comme avant sans non-dits et Mayo et Mahiru vont commencer à discuter ensemble et retrouver leur complicité.

Les deux sœurs vont renouer et enfin se dire ce qu'elles ont sur le cœur. Depuis le début, on sait que Mahiru se sent inférieure à sa sœur et qu'elle lui en veut et la jalouse. Mais on comprend que Mayo a toujours regretté que sa sœur s'éloigne d'elle et lui fasse des reproches tout en la fuyant. Tout ce qu'elles souhaitaient, c'était de pouvoir à nouveau discuter et se raconter leurs secrets. Après avoir dit tout ce qu'elles pensaient au fond d'elles, une nouvelle relation va pouvoir se développer entre elles et c'est une bonne chose.

Enfin, Moriya va également avouer ses sentiments au professeur et même si l'on savait comment cela allait se terminer, cela lui permettra d'aller de l'avant également.

Le volume se termine sur un chapitre très sympathique. Le père d'Aoi écrit une lettre à Mahiru qui m'a vraiment émue et touchée. Je me rends compte que les parents/adultes sont très peu présents dans cette série, mais finalement cela n'a pas été un manque en soi.

Le dernier chapitre n'annonce pas une fin en soi, mais plutôt un bel avenir et de nouvelles choses à écrire pour tous les personnages. On ferme le volume, comme s'il pouvait tout à fait y avoir un volume après cela, mais en même temps les intrigues amoureuses sont bien exposées et ne demandent plus qu'à évoluer. Au début, nous avions une Mahiru qui pensait être poursuivie par le malheur, tandis qu'à la fin, elle s'ouvre enfin au bonheur, ce qui ne pouvait pas être une meilleure conclusion.

En conclusion, une série qui était très chouette à lire, courte et avec des personnages sympathiques.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Série complète par Maccha

Too bad, i'm in love! Vol.5

Too Bad, I'm in Love est une courte série sympathique dont la lecture est assez plaisante grâce à des personnages attachants et des touches d'humour notamment apportées par le caractère et les réactions de ces derniers.

Le scénario est plutôt simple. On suit Mahiru, une jeune fille très pessimiste qui est convaincue que dès qu'une bonne chose lui arrive, un malheur va le suivre. Etant toujours comparée à sa soeur jumelle Mayo, jugée plus mignonne et la préférée de tous, elle souffre d'un grand complexe d'infériorité. Elle est donc complètement troublée lorsqu'un garçon charmant comme Aoi s'intéresse à elle. 

Le pessimisme de Mahiru fait que ses réactions sont assez drôles. Cependant j'avoue que son complexe d'infériorité et son côté négatif m'a un peu agacée par moments, même si ses réactions m'ont aussi fait rire. J'ai surtout apprécié sa volonté de changer. De son côté, Aoi apparaît comme un prince charmant populaire mais on voit assez vite qu'il a aussi un côté plus sombre et garde beaucoup à l'intérieur comme elle. C'est un personnage assez solitaire en réalité et on découvre ses faiblesses au fil des chapitres. Finalement, il n'est pas si différent de Mahiru et elle l'aide autant qu'il l'aide. On voit une belle évolution de ces deux personnages qui se sauvent mutuellement grâce aussi au soutien des autres personnages; Ginga, le meilleur ami d'Aoi, Moriya, une tsundere amoureuse de leur professeur, les frères et soeur d'Aoi qui sont bien mignons et d'autres personnages bienveillants. Enfin, Mayo, la soeur jumelle de Mahiru, qui cause des soucis à celle-ci malgré elle alors qu'elle veut tant éviter qu'une distance s'installe entre elles. 

Comme dans beaucoup de shôjos, on retrouve des triangles amoureux que j'aurais préféré de ne pas avoir avec des personnages si proches à notre couple mais c'est inévitable. J'ai quand même aimé l'évolution des personnages et de leurs rapports après leurs confrontations.

Au niveau des dessins, on reconnait le trait de Taamo avec des visages et des expressions mignons. La mangaka nous propose donc ici une série courte bien sympathique, qu'on termine avec un sourire aux lèvres en lisant la fin pleine d'amour, de tendresse et de positivité.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un premier volume très sympathique avec une touche d’humour plaisante et des personnages attachants.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)