Alice & Zôroku

Alice & Zôroku

Avis principal par Beldaran

Résumé : Des enfants possèdent un mystérieux pouvoir, les « Rêves d’Alice », qui leur permet de défier les lois de la physique. Cependant, ils vivent confinés dans un laboratoire secret afin d’être observés, jusqu’au jour où une jeune fille, Sana, parvient à s’échapper. Elle trouve refuge chez un vieil homme bougon, Zôroku, dont le quotidien tranquille se trouve à jamais chamboulé. Source : Crunchyroll

La série animée est l’adaptation du manga éponyme, toujours en cours de publication, de Tetsuya Imai. Le résumé et les différents teasers m’avaient laissée perplexe mais quand j’ai vu que c’était Katsuki Sakurabi à la réalisation, à qui on doit notamment le très bon Flying Witch, je me suis dit, pourquoi pas. Après les 5 premiers épisodes je ne regrette pas d’avoir tenté l’aventure car c’est assurément la bonne surprise de la saison. De ce fait, la série a été choisi comme anime du mois Crunchyroll !

Il est difficile de définir une ambiance particulière pour l’anime car on bascule rapidement d’une tranche-de-vie fantastique à quelque chose de plus dramatique. Le premier épisode est une excellente surprise car pose très clairement les bases, en exposant les premiers mystères. Autre surprise, sa durée, il fait une quarantaine de minutes et je n’ai pas vu le temps passer, tellement j’étais prise dans l’action.

Le récit est riche. J’ai apprécié le fait que chaque épisode nous donne des informations tout en conservant une part de mystère. Les motivations du laboratoire où était enfermée Sana ne sont pas encore très clairs, même si des éléments de réponse nous sont donnés dans l’épisode 5. Finalement, ce serait un point plutôt classique, où l’humanité, face à l’inconnu, n’hésite pas à employer des méthodes barbares afin d’obtenir plus de pouvoir. Cependant, ce groupe est contrebalancé par un autre qui prône le vivre ensemble et la tolérance. Mais quel est donc ce pouvoir ?

Il se base sur le Pays des Merveilles avec une petite fille, Sana (Alice ?) qui peut créer ce qu’elle veut à partir de ses pensées mais il y a une limite. A côté d’elle, sont rapidement introduits, les êtres qui possèdent une capacité, Les rêves d’Alice, capacité unique à chaque utilisateur. C’est vraiment très sympa de les découvrir, même si on s’interroge sur leur apparition et surtout quel est le lien avec Alice ? Naturellement, ce pouvoir, nous fait nous questionner sur les valeurs humaines et notamment les mauvais côtés. Il faut noter que ces questionnements n’alourdissent pas la narration qui est fluide, malgré des changements de ton plutôt brutal entre des scènes « mignonnes » et d’autres vraiment dramatiques. L’humour, est toujours là pour alléger le côté sérieux de l’histoire. Les interactions entre les personnages sont plutôt drôles.

Au fond, ce qui fait que la sauce prend, ce sont les personnages. Terminé l’ado prépubère lambda, place à l’ère des vieux papis ronchons, supers classes : « Je déteste les injustices ! ». Zôroku c’est le vrai vieux. Il connaît la vie, il est bourru et prend soin de sa petite fille Sanae. Il pratique l’art floral et il est merveilleusement attachant. Il forme un excellent duo avec la petite Sana toute fraichement évadée du laboratoire et qui découvre le monde extérieur. Quand vous avez le pouvoir de matérialiser vos pensées et bien, cela peut donner lieu à des scènes particulièrement cocasses. D’autres personnages gravitent autour du duo, dont un vraiment classe et qui pose une question pertinente sur ces pouvoirs, dont je vous laisse le plaisir de la découverte.

Le hic vient de l’animation. Cela s’arrange au fil des épisodes mais les couacs dans les deux premiers sont nombreux. Je ne suis pas, non plus, très, très fan du design des personnages et leur animation plutôt « figée » n’aide pas. Mais cela se regarde tout de même. En revanche, l’ost est fort sympathique, même si l’opening et l’ending que j’apprécie, ne collent pas vraiment au ton de l’histoire.

Fiche réalisée grâce au service presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Alice & Zôroku propose un récit intrigant et prenant. L’histoire est également originale grâce à son duo attachant, un vieux têtu et une fillette avec un super pouvoir. Une excellente surprise !

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)