Blind

Blind

Avis principal par Kûkaku

Résumé : Min Soo Ah est une policière débutante qui se rend un soir dans un club pour retrouver son frère adoptif, danseur par passion, et le ramener à la maison. Lors de leur dispute sur la route du retour, il provoque un accident et perd la vie, alors que sa sœur est étendue au sol, inconsciente et gravement blessée.
Trois ans plus tard, Soo Ah, devenue aveugle à la suite de l’accident et accompagnée par son chien guide, tente une nouvelle fois d’intégrer l’académie de police afin de retrouver son poste. Déçue de n’avoir réussi à convaincre son ancien supérieur, elle se rend à l’orphelinat où elle a grandi suite à une demande de sa « mère ». Elle apprend alors qu’un spectacle de danse commémoratif est organisé en la mémoire de son frère décédé et se dispute avec sa « mère ». En quittant la maison, seule et sous une pluie intense, elle décide alors de prendre un taxi afin de retourner chez elle.
C’est seulement une fois assise sur la banquette arrière qu’elle se rend compte que tout ne tourne pas rond avec ce taxi, une odeur suspecte y règne et les sièges sont bien trop différents et luxueux pour être ceux d’un simple taxi. La situation devient d’autant plus étrange lorsque au cours d’une « discussion » avec le chauffeur, celui ci percute quelque chose…
Source : Wikipedia

Bon, cette fiche risque d’être un peu spéciale, puisqu’elle va me permettre de faire la comparaison entre cette version et la version chinoise, plutôt que de faire une véritable critique.
Je peux d’ailleurs affirmer de suite que la version chinoise m’a parue bien plus cohérente et convaincante que celle ci. Si vous souhaitez la « vraie critique », c’est par ici.

Ce qui m’a marquée dès le début du film fût la différence de performance notable entre l’aveugle de Kim Ha Neul et celle de Yang Mi. J’ai trouvé Yang Mi bien plus convaincante que son alter ego coréen, aussi bien dans ses gestes, dans ses paroles et dans ses expressions. Tout en elle laissait croire qu’elle était réellement dans le même cas de figure que le personnage joué, alors que je n’ai pas réussi à ressentir cette force de jeu dans le personnage de Min Soo Ah. Quelques détails, tout au long du film, ont manqués par rapport à sa version chinoise et lui font donc défaut.

Ensuite, le rôle du coupable s’est avéré encore moins travaillé et moins profond que dans The Witness, ce qui nous amène donc à un criminel ayant enlevé des jeunes filles on ne sait pas vraiment pourquoi sauf si ce n’est pour assouvir ses pulsions perverses à travers le viol? Le réalisateur a peut être essayé de lancer une piste en faisant noter le fait que ce coupable ci, travaillant en tant que gynécologue dans une clinique privée, ne faisait plus que des avortements? Le petit passage un peu sale lors duquel on le voit en train de trifouiller le vagin d’une patiente n’était vraiment pas clair à ce sujet et n’apportait d’ailleurs rien de bien important au film si ce n’est qu’on savait que cet homme aimait avoir les mains ensanglantée et avait l’habitude de les fourrer dans le vagins de femmes inconnues. Bien sympathique en tout cas, le tout accompagnée d’une bonne petite musique qu’il a l’air de particulièrement apprécier, c’est un plaisir.
De plus, à cause de ca, le coupable perd le lien qui l’unit à Xiaoxing dans la version chinoise. En effet, dans The Witness, le coupable ressent quelque chose de spécial envers Xiaoxing, car il est persuadé qu’elle et lui ont quelque chose en commun, quelque chose qui les unit et qui leurs permet de se comprendre l’un et l’autre. Je ne préciserais pas plus, puisque ce serait spoiler, mais ce lien est venu à manquer dans cette version coréenne, puisque le background du criminel a clairement manqué à l’appel.

Pas satisfait de ne retirer que le lien qui unissait le coupable et l’aveugle, on perd dans Blind le lien qui unissait Lichong et Xiaoxing dans The Witness. Certes, la petite spécificité qui les unissait faisait très cliché et très « drama », mais cela ajoutait une petite touche sentimentale et délicate au film que j’ai énormément appréciée. Malgré cela, j’ai également trouvé ce manque de lien « type destin » très naturel et la façon dont Gi Seob a pu découvrir le passé de Soo ah était vraiment réaliste et appréciable.

Gi Seob, parlons en ! Notre Yoo Seung Ho, admirable dans Remember n’a pas volé son talent. Mis à part une coiffure littéralement en pétard qui ne le mettait pas vraiment en valeur, je l’ai trouvé, tout comme Lu Han (comment ça mon opinion est trompée par mon fangirlisme?), absolument adorable dans son rôle de petit jeune tête brulée. Et ici encore, mention spéciale pour le chien-guide, qui est, tout comme dans The Witness, à croquer. Même si ce n’est qu’un film, et que ce n’est probablement pas toujours comme ça dans la vraie vie, je vous avoue que je n’en ai aucune idée, la relation qui lie Soo Ah à Seul Gi (le nom de sa chienne) est vraiment magique et magnifique. Et connaissant déjà le scénario, je n’ai pas pu m’empêcher encore un fois d’adorer la scène durant laquelle Seul Gi protège sa maîtresse contre l’agresseur.

En bref, j’ai peu être un rédigé un avis un peu plus tourné sur le négatif et les manquements par rapport à The Witness, mais c’est justement parce que j’ai comparé les deux films. Blind reste un bon film, même si certaines parties du scénario ont été remaniées pour The Witness, ce qui n’a fait que le bonifier. L’idée de base est franchement intéressante et très bien mise en scène même si l’on remarque un peu plus facilement les incohérences dans Blind. De cette manière, on peut probablement considérer que The Witness est un remake de Blind, dans lequel le réalisateur a pu apprendre des ses erreurs et a su corriger les points négatifs qui ont probablement été soulevés à la suite de la projection.

  • Scénario
3

En conclusion

Le film est correct, mais, l’ayant visionné après son remake The Witness, je ne peux que vous conseiller de ne regarder que sa version chinoise.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)