The Witness

The Witness

Avis principal par Kûkaku

Résumé : Lu Xiaoxing est une policière débutante qui se rend un soir dans un club pour retrouver son frère adoptif, chanteur par passion, et le ramener à la maison. Lors de leur dispute sur la route du retour, il provoque un accident et perd la vie, alors que sa sœur est étendue au sol, inconsciente et gravement blessée.
Trois ans plus tard, Xiaoxing, devenue aveugle à la suite de l’accident et accompagnée par son chien guide, tente une nouvelle fois d’intégrer l’académie de police afin de retrouver son poste. Déçue de n’avoir réussi à convaincre son ancien supérieur, elle se rend à la demeure familiale suite à une demande de sa mère, afin de récupérer ou non quelques objets avant la vente de la maison. Elle apprend alors qu’un concert commémoratif est organisé en la mémoire de son frère décédé et se dispute avec sa mère. En quittant la maison, seule et sous une pluie intense, elle décide alors de prendre un taxi afin de retourner chez elle.
C’est seulement une fois assise sur la banquette arrière qu’elle se rend compte que tout ne tourne pas rond avec ce taxi, une odeur suspecte y règne et les sièges sont bien trop différents et luxueux pour être ceux d’un simple taxi. La situation devient d’autant plus étrange lorsque au cours d’une « discussion » avec le chauffeur, celui ci percute quelque chose…
Source : Wikipedia

Ok, clairement, le « résumé » que j’ai brodé/traduit depuis Wikipedia ne donne pas forcément très envie. Mais c’est tout simplement ce qui se passe dès le début du film. Je n’ai pas tout compris au début, l’enchaînement des scènes étant plutôt rapide et assez désordonné, on ne sait pas trop ce qu’il se passe, ce qu’il faut comprendre et qui fait quoi dans l’histoire. Malgré tout, lorsque petit à petit, l’histoire se développe autour de ce début un peu précipité, on est rapidement emballé dans l’enquête qui s’ouvre autour de cette jeune femme aveugle. Après que son « chauffeur » ait percuté « quelque chose », étant effrayée et persuadée que ce n’était pas qu’un simple chien comme semble l’affirmer l’homme, Xiaoxing décide de quitter le véhicule. Après avoir été abandonnée sur le bord de la route, elle se rend au poste de police et affirme alors que l’homme a percuté une être humain.
Au premier contact, les policiers ne se montrent que peu intéressés par les dires d’une pauvre aveugle qui ne peut même pas affirmer ce qu’elle a vu mais seulement estimer à l’aide des sons entendus et des sensations vécues. Après quelques discussions, Xiaoxing gagne en crédibilité auprès des officiers et une enquête est alors ouverte. Le département de police poste donc un appel à témoin près du lieu du crime et commence à investiguer à l’aide des informations fournies par Xiaoxing. Ce soir là, Lichong avait assisté à la scène. Il se rend donc à son tour au poste de police pour témoigner.
Le film raconte basiquement le déroulement de l’enquête, suivant la piste laissée par le coupable qui se révèle être un criminel lié à une succession de disparitions.

Je ne m’y attendais pas, mais j’ai vraiment apprécié le film. Je vous avouerais que je l’ai regardé de base parce que mon intérêt à été piqué grâce à la musique du générique de fin et la vidéo associée qui est apparue dans ma playlist d’écoute du moment. Je l’ai commencé sans vraiment regarder le résumé mais simplement en sachant que la femme principale allait devenir aveugle et qu’il y aurait une histoire assez sombre à côté de cela (Regardez la vidéo qui suivra si vous voulez comprendre mon point de vue). J’ai des a-priori assez négatifs pour les dramas/films chinois, même si j’en ai regardé par le passé et que j’en ai adoré certains, allez savoir pourquoi. Et ce film a encore une fois su me prouver que ces a-priori très superficiels sont assurément faux puisque même la Chine peut produire des films vraiment intéressants et crédibles. L’enquête est vraiment bien racontée et les comportements des différents personnages sont en effet très crédibles et pas du tout surfaits, ce qui est encore plus valable pour le coupable, qui révèle son motif d’agissement sur la fin du film. Le seul petit regret que j’aurais à formuler est que le film est trop court, et que le temps de développer les personnages en eux-mêmes n’a pas été pris. Le motif est donc dévoilé très rapidement et de manière expéditive alors qu’il aurait pu être bon de s’étendre sur le sujet. De même, Lichong ou Xiaoxing ne sont vivants que pour ce moment et on n’en sait que très peu à leur sujet. J’aurais bien aimé en savoir plus sur eux et que leur background soit plus étoffé. Malgré tout, cela n’entrave en rien le film, et même si certains éléments passent très vite et manquent un peu de profondeur scénaristique, tout est vraiment bien orchestré pour qu’on ai une bonne enquête convaincante du début à la fin.

Je n’ai pas foule de choses à dire sur ce film, mais je fait quand même une petite mention spéciale pour le chien-guide, Cong Cong, qui est tout simplement adorable. Les passages où il incite Xiaoxing à manger et celui où il la défend face à l’agresseur sont magnifiques

A côté de ca, en soit, rien n’est vraiment exceptionnel, c’est tout simplement assez bon pour être vraiment appréciable ! Very Happy

PS : J’ai également eu la surprise de découvrir ensuite qu’une version coréenne existe (Blind – 2011, par le même réalisateur) et que l’acteur dans le rôle de Lichong est Yoo Seung Ho, qui m’a émerveillée dans Remember.

PPS : Lu Han est adorable.

  • Scénario
4

En conclusion

Un film étonnement très appréciable, malgré ses petites faiblesses.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)