Code Geass – Lelouch of the Rebellion / R2

Code Geass – Lelouch of the Rebellion / R2

Avis principal par cinnamon-chan

Résumé : 2017, dans l’Area 11, une colonie du Saint Empire de Britannia. Le jeune Lelouch Lamperouge se retrouve malgré lui pris au milieu d’une opération militaire et obtient le Geass, le pouvoir de soumettre quiconque à sa volonté. Héritier du trône britannien vivant sous le sceau du secret et nourrissant de la rancune envers son père, Lelouch va endosser le rôle de Zéro, un justicier Eleven qui veut détruire Britannia… Source : Manga News

 

Code Geass, est pour moi, un des meilleurs animés que j’ai vu. L’histoire est vraiment captivante et pleine de suspense (vu que les scénaristes écrivaient l’histoire au fur et à mesure)
Code Geass est vraiment une série comme il n’y en a pas 2, avec des personnages qu’on ne trouve nul part ailleurs et doté d’un scénario unique. Il montre aussi une vision du monde qui pourrait sûrement arrivé un jour, si l’humanité devient de plus en plus corrompue. L’histoire est en partie basée sur la 2ème guerre mondiale, on pourrait parler de 3ème guerre mondiale.

Un des principales intérêts de la série est son personnage principal : Lelouch Lamperouge. Cet anti-héros charismatique est si populaire auprès des fans : il est beau, intelligent mais feignant, sensible d’apparence. Même si à l’intérieur il est complètement manipulateur, on l’apprécie toujours. Lelouch à beau commettre les pires crimes qu’il soit, il le fait pour sa petite sœur Nanaly (Nunally). Il a beau manipuler ses amis et considérer tout le monde comme des pions d’échec, il n’est pas insensible quand les gens qu’il aime le plus sont en danger, contrairement pas exemple à Light de Death Note.
Suzaku, son ami mais aussi ennemi, a aussi retenu mon intention, même si parfois il peut énerver avec sa façon de penser qu’on peu « changer Britania de l’intérieur », mais sa façon de penser est plus noble (moins tordue) que Lelouch.
C.C (ou C2) est aussi une fille très drôle et pleine de mystère. Il faut vraiment aller loin dans la série pour découvrir qui elle est véritablement, et encore on ne sait pas tout !
Pour finir sur les personnages principaux, la jeune Kallen est aussi une fille très intéressante : mi japonaise mi britanienne, elle va directement prendre le parti du japon et devenir « terroriste ». Même si Zero reste l’ennemie numéro 1 de Suzaku, Kallen, elle, est sa rivale en combat. Elle sait très bien conduire un knightmare et fait énormément d’ombre à Suzaku. Je dirai que Kallen est le personnage qui a le meilleur sens de la justice et l’esprit le plus droit. Elle a beaucoup de conviction en ses idées, mais doute parfois d’elle et de ce qu’elle fait, ce qui la rend très humaine.
Tous les autres personnages de la série sont très originaux mais si je vous fait le descriptif de tout le monde on n’en a pas fini.
Je rajouterai juste qu’on s’identifie très facilement aux personnages comme Rivalz ou Shirley, qui sont vraiment des personnages qu’on peut croiser dans la rue.

Le scénario est plein de rebondissements et très riche en émotions. En plus, il y en a pour tous les goûts : de beaux Bishonen et des scènes romantiques pour ces demoiselles et des combats avec mecha ainsi que des histoires d’amitié pour ses messieurs.
On a quand même parfois du mal à suivre tellement il se passe de choses dans chaque épisode (il y a des épisodes que j’ai compris au bout de la 3ème fois ^^)
L’humour reste présent dans l’histoire, même si il y a des épisodes où on passe complètement à côté, laissant place à des épisodes très sombres.

Les combats avec les knightmare (mecha) sont très intéressants, le lancelot de Suzaku et le gurren de Kallen sont très développés et possèdent des techniques originales.
Les combats « intellectuels » que livre Lelouch sont très impressionnants. Il joue vraisemblablement aux échecs, avec ses subordonnés (ou pas) comme des pions.
Parfois on peut avoir un peu de mal à suivre.

Pour le Chara Design, il est très réussi ! On le doit à CLAMP. Le seul petit défaut c’est que les personnages sont un peu trop « pointus ».
L’OST est bien, les Openings de Flow particulièrement.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Je ne peux que vous recommander cet anime que je trouve simplement génial, même si le début de la saison 2 est un peu moins bien. Avec Code Geass, on passe des rires aux larmes et le suspense est toujours au rendez-vous.

Envoi
User Review
3 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)