Dragon Quest : The Adventure of Dai

Dragon Quest : The Adventure of Dai

Avis principal par Beldaran

Résumé : Il fut un temps où le monde était sous l’emprise de Hadlar, le seigneur du mal, jusqu’à ce qu’un héros ramène la paix. Depuis, le temps a passé et les monstres libérés de l’emprise du seigneur démoniaque vivent en harmonie sur une petite l’île, Dermline. Le jeune garçon Daï est le seul humain habitant cet endroit et il souhaite devenir un héros à son tour. Tout bascule lorsque Hadlar est ressuscité ! Une promesse, des rencontres, un destin inéluctable… Daï commence une grande aventure afin d’être un héros et ainsi sauver un monde prêt à basculer de nouveau dans la terreur ! Source : Crunchyroll

Daï est de retour ! Pour cette nouvelle adaptation Toei Animation a mis les petits plats dans les grands pour un résultat franchement emballant qui promet une série fleuve prenante. La première série animée, diffusée au début des années 1990 n’adaptait que les 10 premiers volumes en 46 épisodes. Ce nouvel anime adaptera l’ensemble des 37 tomes composant le manga. Ce titre a été écrit par Riku Sanjô et dessiné par Kôji Inada pour les éditions Shûeisha entre 1989 et 1996. Une nouvelle édition est en cours de publication au Japon et j’espère qu’elle arrivera jusqu’à chez nous, après le Fly chez J’ai Lu et le Dragon Quest : La Quête de Dai chez Tonkam.

Sur les 13 épisodes diffusés pour le moment, je n’ai vu que les 9 premiers mais je peux déjà écrire, être conquise par cette nouvelle version. J’avoue que mes souvenirs du premier anime et du manga sont assez flous mais je pense que dans l’ensemble, l’adaptation est fidèle au medium d’origine.

Nous découvrons le jeune Daï sur une petite île peuplée de monstres. Son rêve est de devenir un héros. Dès le premier épisode il va pouvoir montrer sa valeur. Les 5 premiers épisodes font office d’introduction à l’univers, en présentant ses mécaniques de JRPG et le puissant antagoniste, avec sa touche de drame pour lancer le héros dans une quête épique.

Le récit est particulièrement bien rythmé. Les évènements s’enchainent, sans baisse de régime, ce qui est vraiment appréciable. Néanmoins, le retrait de quelques scènes fait que certains passages manquent d’impact. A noter qu’il y a une sorte de censure sur le sang qu’il n’y avait pas dans la première série.

Certaines personnes pourraient ne pas apprécier la construction du récit dont les codes sont naturellement bien connus et déjà largement exploités, tout comme le côté enfantin que ce soit dans les situations ou les méchants qui ont vraiment des têtes de méchants. Même remarque, en ce qui concerne les dialogues, c’est plutôt naïf, avec de grandes envolées lyriques côté héros, pendant que l’adversaire attend sagement la fin du discours enflammé. Néanmoins, cela fonctionne. Le rendu est prenant et l’histoire devrait gagner en intensité rapidement avec l’approche de nouveaux affrontements.

Nous avons droit à une belle brochette de personnages. Daï, le petit orphelin au grand cœur qui rêve de devenir un héros. Le monde va lui en donner l’opportunité. Il n’est pas très doué en magie mais possède une force cachée qui prend de plus en plus d’importance et qui intrigue. C’est un héros classique mais il est attachant. Il est assez rapidement rejoint par Popp. Lui, c’est le lâche de base. Il y en a un dans chaque équipe mais on peut comprendre, d’une certaine façon, son point de vue. Ils seront rejoints en cours de route par un autre protagoniste qui possède une arme bien sympa. J’ai failli oublié le formidable Gomechan.

La réalisation et l’animation sont franchement de qualité. L’utilisation de la 3D pour certains combats n’est pas dérangeante et apporte un côté dynamique, même si cela surprend au début. Le chara-design des personnages a été modernisé mais reste dans le ton.

Les musiques sont sympathiques mais peut-être moins marquantes que pour la première adaptation.

La critique qui revient le plus, concerne la traduction des attaques. Chose qui ne m’a absolument pas dérangé.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

C’est un retour gagnant pour Daï qui reprend sa quête épique, porté par un récit emballant et une réalisation très correcte.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)