DRAMAtical Murder

DRAMAtical Murder

Avis principal par Maella

Résumé : Dans un futur lointain, une île au sud du Japon, Midorijima, a été privatisée par la grande entreprise Tôe. Un grand complexe de divertissement pour riches, la Platinum Jail, y est implanté, tandis que les habitants de l’île sont relégués à une vie médiocre dans l’ancien quartier populaire. Deux jeux y sont très populaires : le Rib, opposant des gangs à la force de leurs poings, et le Rhyme, sorte de combat virtuel. Aoba Seragaki vivait une vie paisible dans ce quartier, essayant de ne pas se mêler à ces affrontements, jusqu’à ce qu’il s’y retrouve impliqué…
Source : Crunchyroll

N’ayant pas commencé le jeu au moment de regarder l’anime, c’est donc en inconnue que je me suis aventurée dans la série. Et en tout cas, j’ai beaucoup aimé !

Difficile de réellement résumer l’histoire, puisqu’au final, le synopsis ne fait que raconter les choses qui se trouvent « en surface ». C’est-à-dire qu’il n’explicite que la première couche de cet univers riche qu’on ne prend malheureusement pas assez le temps de développer par rapport au jeu. Et c’est sûrement un des gros points négatifs que j’ai pu relever : le rythme effréné de la série. En effet, pas de pause, tout s’enchaîne, ce qui peut aussi être une bonne chose. Mais du coup, on sent que les choses sont précipitées et pas assez détaillées. J’ai trouvé cela quand même dommage, car, pour chaque personnage, un arc dure au maximum 2 épisodes. Résultat, lorsqu’un arc se finit, on passe directement à un autre, et le protagoniste du précédent passe limite à la trappe pour se concentrer sur celui de la prochaine histoire. En conséquence, pas réellement le temps de découvrir et de s’attarder en détail sur chaque personnage qui ont chacun un rôle important dans l’évolution de l’histoire et sur le comportement d’Aoba. D’ailleurs, ce dernier est aussi parfois mis dans l’ombre par le héros de l’arc, et fini toujours par revenir dans la lumière en sauvant ce dernier. Malgré ces points noirs, il n’en reste pas moins que le tout est assez entraînant et fluide. De ce fait, on n’a pas le temps de s’ennuyer puisque l’action et les révélations sous presque toujours au rendez-vous.

Comme j’ai déjà pu le dire, les personnages, bien que tous aussi intéressants les uns que les autres, ne sont pas assez approfondis, puisqu’on ne prend pas le temps de le faire. Chacun possède ses blessures, son passé et ses angoisses qui font d’eux des personnages torturés, ce qui pourrait plaire à certains qui aiment ce type de protagoniste.
Aoba est un héros comme qui dirait assez basique : un garçon banal qui se laisse emporter par les autres. J’ai trouvé sa personnalité plutôt effacée par rapport à celle des autres. Clear est mystérieux, se cachant toujours derrière un masque à gaz. Il débarque de nul part et semble, pour une raison au départ inconnue, bien connaître Aoba. Il est plutôt gentil aux premiers abords, mais devient plus agressif lorsque quelqu’un s’en prend à Aoba. Noiz est un personnage plutôt atypique et qui semble amorphe. Mink est du style à être un protagoniste dominant qui mène le monde comme il l’entend et est prêt à tout pour accomplir ses objectifs. Quant à Koujaku, c’est un gentleman au côté très sombre. Il ne faut pas oublier Ren, l’All-mate (une sorte d’ordinateur) d’Aoba qui est attentionné, surtout envers ce dernier.

Les graphismes ne sont vraiment pas géniaux. Bien que j’aie apprécié l’animation lors des combats de Rhyme et les décors plutôt beaux visuellement, le chara-design laisse vraiment à désirer parfois.

Un gros plus pour l’OST que je trouve vraiment magnifique et entraînant.

A noter : malgré le fait que ça soit adapté d’un BL game (Boy’s love game), l’anime ne comporte rien de yaoi, mis à part un baiser.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un anime qui se regarde bien, mais qui risque de décevoir les fans du jeu.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)