Fruits Basket (2019) – 1st season

Fruits Basket (2019) – 1st season

Avis principal par Maccha

Résumé : Tohru Honda, jeune orpheline de seize ans ayant perdu sa mère dans un tragique accident de voiture, vit seule dans une tente sur un terrain vague. C’était sans compter sur la générosité du propriétaire du terrain, Shigure Soma, qui lui propose de l’héberger le temps qu’elle retrouve un logement décent. Tohru se retrouve alors à vivre sous le même toit que la star du lycée, Yuki Soma, mais elle découvrira rapidement qu’un lourd secret pèse sur cette famille maudite. Source : ADN

Fruits Basket est l’une des séries animées les plus attendues de ce Printemps 2019. Il s’agit d’une nouvelle adaptation du manga éponyme à succès de Natsuki Takaya, qui avait déjà bénéficié d’une belle adaptation en 2001. Contrairement à cette première version, cette nouvelle série reprendra le manga dans son intégralité. La série est disponible sur les deux plateformes Wakanim et ADN, et aussi diffusée sur la chaîne J-One.

Etant un grande fan du manga et de l’ancien anime, j’avais hâte mais aussi un peu d’appréhension d’être déçue. Finalement je trouve cette adaptation aussi plaisante que l’ancienne même si je préfère le premier anime sur certains points et j’ai hâte de découvrir les saisons suivantes qui devraient correspondre à la suite du manga qu’on n’avait pas vue dans la série précédente.

On suit donc Tohru, une jeune fille qui a récemment perdu sa mère et qui découvre le secret de la famille Sôma et apporte de la sérénité aux différents membres de cette famille dans leur malédiction. On retrouve l’ambiance de la série, un shôjo avec plein de bons sentiments qui réchauffe le cœur et avec un peu de mystère concernant la malédiction, alternant des scènes drôles, des moments tristes, des tensions et de la douceur.

Concernant les graphismes, j’avoue que quand j’ai vu les premières images de la série, j’étais déçue de voir le nouveau visage de Tohru qui me parait trop allongé. Finalement, lors du visionnage cela ne m’a pas trop dérangé. A part ce point, les graphismes sont meilleurs dans cette nouvelle adaptation et le design des autres personnages n’est pas mal. Je préfère aussi la nouvelle apparence de Yuki qui est plus soignée. Pour la version originale, il est doublé cette fois-ci par un seiyû masculin, contrairement au premier anime. Etant habituée à la voix de l’ancienne seiyû qui renforçait l’apparence androgyne du personnage, j’ai été un peu perturbée par cette nouvelle voix grave mais qui finalement lui donne une autre dimension. Les autres voix collent bien également aux personnages, même si celle de Tohru peut paraître un peu aiguë ou celle de Hatori trop grave.

Cette première saison reprend donc l’ancien anime avec de nouveaux graphismes et en respectant davantage le manga d’origine. Ainsi on retrouve certains éléments du manga qui n’étaient pas présents dans le premier anime, comme l’histoire de la casquette, ou des scènes plus proches du manga, comme la première rencontre de Tohru avec Momiji. Le scénariste ayant à disposition tous les éléments de l’histoire, on voit aussi des clins d’oeil et des petits détails qui seront expliqués dans la suite. Pour ceux qui ont déjà lu manga, c’est avec un pincement au cœur qu’on comprend à quoi ils font références et la raison de l’attitude des personnages, leur côté sombre étant plus visible dans cette adaptation.

Même si cette nouvelle série reste assez fidèle au manga, il y a quand même quelques prises de libertés, comme la chronologie de certains événements qui a changé, la modification de certains scènes et l’ajout d’autres. J’ai notamment apprécié les scènes ajoutées de l’épisode 5 qui nous permettent de voir en quelque sorte en détails ce qu’on n’a pas vu dans le manga. Je trouve que c’est bien de prendre quelques libertés pour avoir un peu du contenu exclusif.

La seule chose que je regrette dans cette adaptation est l’OST de l’ancien anime qui ajoutait de l’ambiance. En fait, les musiques sont bien sympathiques mais elles ne m’ont pas autant marquée que celles de l’ancienne série. Je trouve que certaines scènes étaient plus émouvantes grâce aussi à l’OST. Concernant les génériques, je les ai bien aimés, surtout les premiers génériques de début et de fin qui collaient bien avec l’ambiance de la série.

Je pense qu’il faut regarder les deux adaptations qui sont toutes les deux bien réussies. Certaines scènes qui m’ont marquée dans l’ancien anime ne m’ont pas autant touchée dans la nouvelle et inversement certaines scènes m’ont émue plus dans cette version. Dans l’ancienne série, la comédie était aussi plus présente, alors que cette nouvelle série joue plus sur l’émotion. Bref, on a la chance d’avoir deux versions.

Fiche réalisée grâce au service de presse d’ADN.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Une très belle adaptation bien réussie pour découvrir ou redécouvrir un shôjo à succès plein d’émotions.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)