Fuuun Ishin Dai☆Shogun

Fuuun Ishin Dai☆Shogun

Avis principal par Maella

Résumé : Durant la seconde période de l’époque d’Edo, le Japon avait connu une crise sans précédent causée par les Navires Noirs, des vaisseaux en provenance des pays étrangers qui voulaient forcer le Japon à sortir de son isolationnisme. Mais Onigami, un robot géant existant depuis des temps anciens, a chassé ces vaisseaux et expulsé définitivement les étrangers du Japon. Source : Crunchyroll

 

Au départ, je n’ai pas du tout apprécié l’anime. Finalement j’ai continué, et je dois dire que vers le milieu de la série, cela s’est avéré intéressant. Mais j’ai eu la grande sensation que ce n’était absolument pas abouti.

Il ne faut pas se laisser duper par le résumé qui ne résume que la situation globale de l’anime, mais qui n’explique en rien le contenu de la série.
Keichiro est une sorte de chef de gang, toujours affublé de son second, Hyakusuke. On découvre rapidement qu’il est en réalité membre de la famille Tokugawa et qu’il peut piloter Susanoo, un Onigami redoutable. Mais la condition pour pouvoir piloter Susanoo, c’est d’être puceau… Oui oui c’est ça… Donc la plupart du temps , on assiste à des dialogues qui parlent de la virginité de Keichiro qu’il faut préserver afin qu’il puisse continuer à piloter Susanoo, et pour cela, on lui a jeté une malédiction qui lui donne de l’urticaire lorsqu’une femme le touche. Mais ce n’est pas tout ! Afin que Susanoo révèle toute sa puissance, Keichiro doit monter à bord avec une femme vierge.
J’aurai déjà dû abandonner dès le premier lorsque l’on nous annonce la condition pour piloter Susanoo, mais je ne sais pas, j’ai voulu continuer pour voir. Au niveau de l’histoire, je dirais qu’il n’y en a pas réellement. Pour le moment, de nombreux ennemis ont tentés de capturer Susanoo et de tuer Keichiro. Quoi de plus cliché et déjà vu ? Mais ce qui m’exaspère le plus dans cet anime, c’est le fan service. En effet, il ne se passe pas un instant sans qu’il y en est, que ça soit visuel ou par le biais des dialogues. Tout est prétexte à faire allusion aux poitrines énormes des personnages féminins (dont une n’arrête pas de ses les tripoter d’ailleurs…) ou à la virginité de Keichiro. Rien de vraiment intéressant donc. Puis petit à petit, un semblant d’histoire a commencé à se construire, et là c’est vraiment devenu plus captivant. L’action est devenue plus présente et le fan service a presque disparu (à mon grand soulagement). Mais le tout reste flou et comme dit plus haut, il y a une grande sensation d’inachevée qui pourrait annoncer une suite.

Au niveau des personnages, rien de bien nouveau. Je les trouve fades, sans surprises. Keichiro est le type de personne qui se croit plus fort que tout et pense qu’il n’a pas besoin de Susanoo pour se battre. Hyakusuke est le personnage secondaire qui ne sert pas trop à grand chose. Quant aux protagonistes féminins qui forment le harem de Keichiro on a la fille rentre-dedans, celle qui pourrait mourir pour Keichiro et celle qui a beaucoup de respect envers lui.

L’animation est assez particulière. En effet, on a souvent le droit à des plans fixes lorsque les personnages se déplacent, font une action ect… ce qui est plutôt spécial. Mais personnellement, ça ne m’a pas plus dérangée que cela. Au niveau du chara-design, il y a une sorte de côté « lisse » pas désagréable, mais j’ai vu mieux. Comme dit précédemment, la taille des poitrines dépassent fortement la réalité…

 

  • Scénario
  • Dessin
2.3

En conclusion

Un anime que je ne peux conseiller sauf si on aime le fan service en énorme quantité.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)