Skull-Face Bookseller Honda-san

Skull-Face Bookseller Honda-san

Avis principal par Beldaran

Résumé : Un squelette travaille comme vendeur dans une librairie. Souvent sollicité par des étrangers, il s’occupe du rayon manga, où sa présence déclenche l’hilarité. Source : Crunchyroll

La série animée adapte un manga toujours en cours au Japon, signé Honda. L’œuvre est semi-autobiographique et comme le dit Monsieur Phoque : « un squelette qui se tue à la tâche c’est hilarant ». Vous l’aurez compris, nous sommes face à une comédie particulièrement déjantée qui nous entraine dans les coulisses d’une librairie spécialisée dans le manga. 4 épisodes sont disponibles pour le moment et sont amplement suffisant pour accrocher à cet anime pas comme les autres.

C’est l’occasion de découvrir le fonctionnement d’une librairie. Le libraire gère les livraisons, la caisse et surtout doit savoir s’occuper des représentants des maisons d’édition et bien sûr des clients. Les libraires n’ont pas le temps de s’ennuyer. Il est plaisant de découvrir l’organisation autour de la vente des mangas et des magazines de prépublications. De multiples références sont citées et les maisons d’édition mettent tout en œuvre pour que leurs titres soient mis en avant à l’aide de procédés abracadabrantesques, souvent irréalistes pour le libraire. Le petit clin d’œil à Radiant était vraiment drôle.

Grâce à de nombreuses pirouettes comiques, nous apprenons beaucoup sur le milieu et soutenons à fond les libraires, surtout lorsqu’ils affrontent les clients. Ces derniers ont tous des demandes différentes. La séquence sur le Boy’s Love dans le premier épisode est formidable. Elle démontre la passion des libraires. Il y a de nombreux passages sur des acheteurs étrangers dont des français qui m’ont ramené à ma propre expérience. Je comprends maintenant l’angoisse du libraire japonais face à mon téléphone. Il n’y a pas de réel fil conducteur entre les épisodes, si ce n’est, présenter le travail du libraire. Le fait que ce soit Honda le narrateur rend le tout sympathique.

Le côté burlesque du récit est renforcé par les libraires eux-mêmes qui ont tous des aspects étranges, Honda en tête. En effet, ce dernier est un squelette. Cela surprend au début mais comme les clients n’y font pas attention, cela passe bien. Il convient de noter le travail incroyable du seiyu, Saitou Souma avec le personnage de Honda qui fait que la sauce prend. Je vous laisse le plaisir de la découverte pour les autres personnages. Chacun a un rôle bien précis dans la librairie et s’occupe d’un genre particulier.

L’animation est très simpliste, idéale pour ce type de comédie. Les personnages sont particulièrement expressifs. Si la musique est peu présente, les bruitages sont formidables. J’apprécie l’ending.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Skull-Face Bookseller Honda-san est une comédie rafraichissante et didactique.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)