Wolf’s Rain

Wolf’s Rain

Avis principal par ookami shiroi

Résumé : Êtes-vous prêts à tout sacrifier pour atteindre Rakuen, le paradis perdu… Notre histoire se déroule dans un futur indéterminé, sur une Terre désolée par les guerres. Depuis 200 ans, on pense que les loups ont disparu. Du moins c’est ce que croient les hommes mais d’après la légende quelques loups vivent encore parmi eux, capables de prendre leur apparence. La légende conte aussi l’existence d’un paradis perdu, Rakuen, situé au bout du monde et que seuls les loups seraient capables de trouver. Telle est la prophétie du livre de la Lune.
Source : Dybex

J’ai découvert cet anime au collège par le biais d’une amie qui disposait de la chaîne « mangas » et avait fini par m’enregistrer la série. Étant donné que je suis une passionnée de loups, je n’ai pu qu’accrocher à cette série qui est à la fois sombre, triste et magnifique avec quelques petites touches d’humour souvent bienvenues dans des moments de « repos ».

L’histoire : On se retrouve directement dans le contexte, un monde pré-apocalyptique destiné à disparaître au profit du rakuen tant rêvé des loups. C’est une histoire bien originale qui accroche et qui retransmet bien les émotions. On ne peut rester de glace face à cette histoire dont les trente épisodes sont largement suffisants. Il n’y en a ni de trop, ni pas assez. Cependant, on aurait aimé un épisode supplémentaire à la fin, un épilogue si je peux dire. L’intrigue est telle qu’on ne peut plus s’arrêter avant le dernier épisode. Je ne suis pourtant pas fan de science-fiction mais Wolf’s Rain réussit à mener son histoire jusqu’au bout et dans une belle cohérence. De plus, nous avons le droit à de magnifiques combats pour lesquels les scénaristes n’ont pas lésiné sur les moyens et ne cachent pas le sang.

Les personnages : Il n’y a pas beaucoup de juste milieu, il y a les personnages qu’on aime détester et ceux qui sont attachants. Chacun des protagonistes les plus importants ont un passé peu heureux. Kiba est le seul rescapé de sa meute décimée dans un incendie, Toboe est livré à son propre sort après avoir accidentellement tué l’humaine qui l’avait adopté en croyant qu’il était un chien ; Tsume dont on connaîtra l’histoire à la fin ; Hige qui a un lourd passé qui est annoncé vers la fin ; Cher et Hubb qui s’aiment mais sont pourtant divorcés ; Quent et Blue: Ancien chérif et une demi-louve qui pensent les loups responsables de la mort de leur famille et de leur village. Les nobles, on aime les détester. Il y a le créateur de Cheza, Darcia, dont sa famille est maudite. Malédiction qui fut la cause de la mort de sa tendre bien-aimée et il voue une haine sans nom aux loups. Jaguara, une femme dont nous ne connaissons l’histoire que dans ce que j’appellerai la troisième partie de la série. Chacun des loups a son caractère, ce qui peut être parfois explosif, ainsi, la rencontre de Kiba et Tsume se fera-t-elle à coups de crocs et de griffes.

Le Graphisme : Rien à reprocher à ce graphisme. Il est plutôt bien réalisé, on sent bien l’atmosphère pré-fin du monde, les loups sont bien dessinés et les émotions sont bien représentées. Attention toutefois à ne pas se laisser tromper par le dessin de Toboe. En effet, au premier abord, on pourrait croire, à son apparence humaine, qu’il est une fille mais il n’en est rien, Toboe est un jeune loup mâle. Les paysages font également rêver. De plus, le rendu est super bien réalisé, notamment lorsqu’il s’agit de passer de l’apparence humaine à l’apparence de loup. Les changements sont rapides, fluides et concordent.

La musique : Je ne connais pas plus magnifiques musiques que celles de Wolf’s Rain, notamment avec son ending. Ce sont des musiques qui mettent bien dans l’ambiance et qui correspondent parfaitement à l’histoire. Dans des moments de calme, j’aime bien les réentendre.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Cet anime est à voir au moins une fois dans sa vie et peut-être même plus. Il conviendra aux fans de science-fiction. Il est riche en aventures, en combats et en belles musiques. A savoir que l’anime aurait apparemment une adaptation manga, si quelqu’un a des informations à ce sujet, cela m’intéresserait, mais je crois que cette version n’existe malheureusement qu’au Japon. Enfin, la majorité des épisodes, notamment les derniers, sont déconseillés aux moins de 10 ans.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)