Japan Expo Sud 10e vague : Avis de ladybird3000

Publié le
Japan Expo Sud 10e vague : Avis de ladybird3000

Japan Expo Sud fêtait cette année ses dix ans. Pour l’occasion, les organisateurs ont réservé de belles surprises aux visiteurs, et malgré quelques déceptions, ces trois jours ont été assez sympathiques.

Avis de ladybird3000

Durant ces trois jours de festival, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup moins d’affluence que les autres années. Dès l’entrée, les files étaient moins pleines, ou du moins cela a été mon ressenti, car j’étais chaque jour là très tôt. La nouvelle configuration des espaces permettait d’avoir beaucoup d’espace, ce qui contribuait à cette impression de place et c’était vraiment chouette de pouvoir se déplacer plus librement.

La nouvelle configuration

A l’occasion des dix ans, toute la configuration et les espaces ont été revus et c’était vraiment bien pensé.

Tout d’abord, l’espace extérieur était beaucoup plus grand, ce qui permettait de se sentir moins « serrés » et de profiter de temps plus calmes pour prendre l’air, d’autant plus qu’il faisait très beau. Cet espace était bien rentabilisé puisqu’il contenait par exemple des espaces avec des jeux, le ring de catch et des stands pour se restaurer.

KokedamaEnsuite il y avait le palais des congrès, sur deux étages. Le premier étage comprenait un espace jeux de société, les espaces mettant en scène différents arts martiaux, un espace bien être, la salle de projection vidéo et l’espace Sumire. Le second étage comportait des espaces réservés au cosplay et aux jeux vidéos, les stands amateurs/jeunes créateurs et la scène Yuzu. J’ai beaucoup aimé cette configuration et en particuliers l’espace Sumire qui était un peu isolé du reste, permettant une meilleure proximité avec les invités. La scène Yuzu était aussi très chouette, puisqu’elle était également un peu coupée du reste et permettait de mieux apprécier les conférences. Le confort du palais des congrès était également un gros avantage.

Il y avait un hall entier dédié aux boutiques, ce qui est une riche idée. En effet, cela permettait de ne pas avoir à traverser ce hall qui est souvent bondé, sauf si l’on souhaitait faire les boutiques. Par contre, on retrouve toujours les mêmes stands de contrefaçon, ce qui est dommage. Il faudrait que ces stands soient filtrés en amont…

Gunpla Builders World Cup 2018 - 2nd PlaceUn second hall regroupait également quelques boutiques. Il y avait un côté geek et tout un espace sur la culture traditionnelle japonaise, dont notamment le mah-jong auquel j’ai fait quelques arrêts comme chaque année.

Enfin, la scène Ichigo prenait place dans l’auditorium du palais des congrès, ce qui en faisait une vraie salle de spectacle, tout en confort.

Concernant l’exposition pour les dix ans, j’ai été un peu déçue, car elle n’était pas si intéressante que cela. J’aurais aimé qu’il y ait plus de photos et de shikishis présentés, car on en faisait très vite le tour.

Les invités

Du côté des invités, cela a été la grande déception ! Avec les dix ans, je m’attendais à voir plus d’invités que ça. Il y avait de nombreux catcheurs, youtubeurs ou cosplayeurs, ce qui n’est pas ma tasse de thé, puisque ce sont surtout les mangakas et invités anime, jeux vidéos ou musicaux que j’aime rencontrer.

Il y avait trois invités manga français qui étaient déjà venus l’année passée. Je pense qu’ils seraient d’ailleurs venus au festival, invités ou non. Il s’agit de Florence Torta et Philippe Cardona qui travaillent notamment sur la série Sentaï School, ainsi que Jorys Boyer (Noob Reroll).

Terumi NishiiLes invités animation étaient deux. Tout d’abord Laurent Sao, le comédien de doublage français dans Yu-Gi-Oh! et de Pierre dans Pokémon. Il y avait également Terumi Nishii, qui a été soit directrice d’animation, soit chara-designer sur différentes séries. Elle est notamment connue pour avoir travaillé comme chara-designer sur les séries Jojo’s Bizarre Adventure: Diamond is Unbreakable et Saint Seiya – Knights of the Zodiac.

Du côté des jeux vidéo, il y avait Taichiro Miyazaki, vice-président chez CyberConnect2. Je l’ai trouvé très sympathique et j’ai beaucoup aimé le rencontrer. J’ai également assisté à une partie de sa conférence qui était instructive.

Enfin, il y avait les invités musicaux. Je me suis concentrée sur les groupes japonais, à savoir les Banzai Japan, les kolme et Emi Arisaka. En fait, elles étaient toutes présentes à Japan Expo l’année dernière, donc je les avais déjà rencontrées à cette occasion. Mais c’était quand même chouette de les revoir. Dommage cependant que les Banzai Japan n’étaient pas au complet, car seulement la moitié d’entre elles étaient présentes.

Les concerts

En général, je n’assiste pas trop aux concerts (ni aux conférences). D’une part car je n’ai pas vraiment le temps avec les dédicaces (ce qui n’a pas vraiment été un problème cette année). D’autre part car à chaque fois que j’essayais d’assister aux concerts, je ne me trouvais pas à ma place et la longue salle où l’on reste debout ou assis sur des chaises qui sont toutes au même niveau, cela ne m’avait jamais vraiment plu.

kolmeCette année, le samedi, il y a eu la J-pop Party! à partir de 17h30, soit presque trois heures de concert. J’ai trouvé cela vraiment chouette de pouvoir assister à ce concert qui était en fin de journée et qui permettait de voir Emi Arisaka, les Banzai Japan et les kolme à tour de rôle. La salle dans laquelle a eu lieu le concert (auditorium du palais des congrès) était le lieu parfait, avec des sièges confortables et sur plusieurs niveaux, comme une véritable salle de spectacle. Cela permettait d’apprécier le concert confortablement. Mais c’est aussi l’horaire que j’ai apprécié, car cela m’a permis d’enfin assister à un concert en entier. J’ai cependant trouvé dommage qu’Emi Arisaka soit seule sur scène, sans musiciens, car elle s’est démenée pour occuper l’espace à elle seule et pour que sa voix porte, sur une musique peut-être un peu trop forte. Quant aux kolme je ne m’attendais pas à ce qu’elles dansent ainsi sur leurs chansons et j’ai été très surprise. Cela donnait encore plus envie de mettre l’ambiance avec elles. Ce groupe m’avait déjà marquée lors de sa rencontre à Japan Expo l’année dernière, cette année j’ai enfin pu les voir en concert, et c’était super.

Le mot de la fin

Chaque année, beaucoup râlent sur l’organisation, moi comprise. Mais pour leurs dix ans, j’ai trouvé que Japan Expo Sud avait vraiment marqué le coup et émerveillé les visiteurs.

L’agencement des différents espaces était super bien pensé. Le palais des congrès a vraiment changé beaucoup de choses, pour le confort et pour la proximité qu’il permettait avec les invités, dans le sens où les salles étaient des espaces plus délimités et clos.

Le concert du samedi soir était une super idée et j’espère que cela sera réitéré lors des prochaines Japan Expo, que ce soit à Marseille ou à Paris.

Diorama Final FantasyLa seule chose que je regrette, c’est le peu d’invités manga/anime. D’année en année, le niveau baisse et c’est dommage, car pour moi, c’est l’essence même de Japan Expo. Avoir des invités provenant d’autres milieux, pourquoi pas, mais pas au détriment des invités que l’on pourrait attendre d’un tel événement.

Malgré cela, j’ai passé trois jours vraiment supers, presque sans temps mort (sauf le dimanche matin). Le dernier jour a été plus léger et cela m’a permis de participer au tournoi de mah-jong. Le staff était très sympathique, que ce soit les organisateurs, ceux qui géraient l’espace Sumire et ceux de l’espace animation où j’ai passé du temps pour résoudre les jeux.

Comme à mon habitude, je vous laisse avec une photo de mes acquisitions (et celles de mon copain) durant le festival. Le premier jour a été chargé, puisque nous avons acheté de nombreux mangas d’occasion et ce dès le matin (grosse erreur, que l’on réitère chaque année, sinon ce n’est pas drôle).

Publié par

Bungaku Shôjo. Rédactrice et dévoreuse de manga en tout genre. Mangas préférés : Nana, Fruits Basket, Mars, Le Sablier, Kids on the Slope, Cat Street, Life, FMA, Pandora Hearts, Barakamon, Yotsuba et bien d'autres. Animes préférés : Air Tv, Clannad, Hanbun no Tsuki, Your lie in April, Another, Blood+...

Un commentaire au sujet de « Japan Expo Sud 10e vague : Avis de ladybird3000 »

  1. Je suis assez d’accord avec ton avis et je partage la déception au niveau des invités et j’ai également aimé la nouvelle configuration des espaces.
    Déjà que l’année dernière je trouvais qu’il n’y avait pas assez d’invités même si c’était très sympa de rencontrer Yoko Hanabusa et Harumo Sanazaki mais cette année niveau invités manga c’était pire. J’espérais qu’ils réservaient des surprises pour la 10ème année mais quelle déception. j’ai eu une dédicace de Cécile Corbel dont les musiques m’avaient bien plu dans Arrietty et une dédicace de Terumi Nishi, il y avait quelques invités sympa, mais pour une 10ème anniversaire ce n’était pas assez. Et idem l’expo des 10 ans n’était pas très intéressante.
    Après j’aime toujours venir à la Japan Expo Sud depuis la 1ère édition chibi. J’ai été ravie de trouver l’épicerie japonaise où j’ai complétement craqué niveaux achats, j’aime gouter aux takoyaki, taiyaki, okonomiyaki à chaque fois….Je n’ai pas eu l’occasion de jouer au mahjong mais j’ai joué au Go et c’était sympa.J’aime bien l’ambiance du salon même si ça manquait un peu plus d’originalité pour cet anniversaire.
    J’ai également bien apprécié l’aménagement des espaces. On n’était pas serrés et en même temps ce n’était pas très dispersé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)