Trois nouveaux titres aux éditions Vega-Dupuis

Publié le
Trois nouveaux titres aux éditions Vega-Dupuis

Les éditions Vega-Dupuis ont annoncé la parution de plusieurs titres, à commencer par le seinen L’Histoire de l’Empereur Akihito de Issei Eifuku (scénario) et Usamaru Furuya (dessin).

Il s’agit d’un one-shot, pré-publié en 2019 sous le titre Akihito ten’nô monogatari dans le magazine Post des éditions Shôgakukan.

Les auteurs ne sont pas inconnus en France, puisque Issei Eifuku est déjà connu pour des titres tels que Evil Eater (Ki-oon) et Empereur du Japon (Delcourt/Tonkam). Quant à Usamaru Furuya, il est connu pour de nombreux titres dont Notre Hikari Club (Imho), L’Age de Déraison (Casterman – Sakka) ou encore Je voudrais être tué par une lycéenne (Delcourt/Tonkam).

Le volume est prévu pour le 3 décembre 2021. Il sera traduit par Satoko Fujimoto.

Résumé :

Naïvement, on aurait tendance à envier celui qui est présenté comme empereur d’un pays comme le Japon. Statut et honneurs, fastes et richesses cachent en vérité une vie d’esclave au service d’une fonction ingrate et d’un peuple en crise permanente. Une vie de chef d’État sans mandat, sans arrêt, de l’enfance jusqu’à la tombe. Qu’est-ce qui poussa ainsi Akihito à devenir le premier empereur japonais à démissionner de sa fonction ? La difficulté de succéder à Hirohito, l’empereur qui a mené le pays à la guerre puis à la défaite, la haine d’une partie du peuple qui reniera le pouvoir du trône du chrysanthème, les concessions et humiliations pour desserrer le blocus des occidentaux et relever son pays, le poids des traditions et des protocoles. De l’abdication de son père à la catastrophe de Fukushima, voici le récit de la vie d’un empereur à qui l’on n’aura jamais accordé d’être un homme.

Évitant l’écueil de la partialité, le propos de Eifuku, factuel mais tourné vers la personne humaine, qui ne pouvait être porté que par un moine bouddhiste, est illustré avec sobriété et élégance par Furuya, artiste majeur au réalisme saisissant.

Le second titre sera également un seinen, intitulé Manchuria Opium Squad de Tsukasa Monma (scénario) et Shikako (dessin).

La série a débuté en 2020 sous le titre Manshuu Ahen Squad sur le site Comic Days et dans le magazine Young Magazine des éditions Kôdansha. Elle est toujours en cours au Japon avec 6 volumes à ce jour.

Le mangaka Shikako est déjà connu en France sous le nom Tohru Hakoishi pour sa série Full Drum (Pika).

Le tome 1 est prévu pour le 7 janvier 2022, avec une traduction de Patrick Alphonsi.

Résumé :

Il existe peu de documents sur l’ombre du Japon, en particulier sur les agissements de l’armée d’avant-guerre. Cependant, en raison de la situation financière de l’époque, les difficultés financières en Mandchourie étaient chroniques. L’opium est devenu ainsi le point de départ d’une guerre sous la dynastie britannique et le joug des Qing. Mais l’opium était aussi largement utilisé en Chine. La taille de ce marché fut extraordinaire et ses fonds énormes. Une économie qui comprenait des chefs de guerre, des fonctionnaires et des marchands, ainsi que des organisations clandestines. Dans ce contexte tendu, un jeune agriculteur va faire le choix de l’opium pour enfin gagner l’argent nécessaire pour soigner sa mère. Mais ce faisant, il met un premier pas dans un engrenage qui va le transporter en pleine guerre des mafias.

Avec un positionnement réaliste fascinant, les auteurs retranscrivent une période historique mal connue, de manière très documentée. Rien n’est épargné dans ce titre cru et violent où l’oppression portée sur le jeune héros s’avère étouffante.

Enfin, le dernier titre sera le shônen Team Phœnix de Kenny Ruiz, d’après l’œuvre de Osamu Tezuka.

La série a débuté cette année dans le magazine Bessatsu Shônen Champion des éditions Akita Shoten.

Le tome 1 sera disponible dès le 21 janvier 2022.

Résumé :

La Grande Guerre qui fit rage entre les espèces vivantes et les robots se solda par la victoire de ses derniers. Après des décennies de conflit émergeait ainsi l’Union Robotique, un gouvernement totalitaire dirigé par le puissant Atlas. Sous son régime, ceux jugés utiles reçoivent « un permis de vivre » délivré par le gouvernement. Pour les autres, c’est la mort. Une poignée de rebelles, survivants de l’ancienne Alliance Biologique, lui résiste. Au sein de cette résistance se forme bientôt une nouvelle équipe de champions : la Team Phoenix.

Kenny Ruiz équilibre l’hommage rendu aux personnages de Tezuka et l’originalité créatrice d’un univers fictionnel où les faire tous évoluer : la naissance d’une oeuvre ambitieuse et pop culture.

Source : Vega-Dupuis

Un commentaire au sujet de « Trois nouveaux titres aux éditions Vega-Dupuis »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)