Magus of the Library

Magus of the Library


Résumé :

“Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !”
Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ? Source : Ki-oon

Avis principal par Beldaran

Alors que le très volumineux tome 3 est paru le mois dernier, il est temps que je vous présente Magus of the Library. Mitsu Izumi nous offre un formidable voyage au sein d’un univers où la littérature et les livres de manière plus générale occupent une place importante. L’autrice est déjà connue en France pour deux titres, les dessins de Ano Hana édité chez Panini et le manga 7th Garden publié aux éditions Delcourt/Tonkam qui est d’ailleurs actuellement en pause au Japon. J’ai découvert son travail grâce au titre 7th Garden dont j’ai particulièrement apprécié les graphismes.

Je me répète mais la lecture des trois volumes qui font office de première partie à l’histoire, m’a entrainé dans un superbe voyage d’une incroyable richesse. Si vous aimez lire et les livres, vous ne pouvez qu’apprécier cette série qui offre un extraordinaire dépaysement. J’arrête avec les superlatifs et vous présente enfin le récit.

La construction du premier tome est surprenante mais permet de saisir le contexte et d’avoir un aperçu de cet univers où le rôle de la Bibliothèque Centrale, située à Afshak la cité des livres, est primordial à son équilibre. Kahuna est le nom donné aux personnes travaillant à la Bibliothèque. Ils occupent des positions variées et leurs tâches sont multiples de la protection à la restauration.

La thématique autour du livre est particulièrement bien traitée ainsi nous sont présentées les transformations de l’écriture mais aussi des supports. L’histoire de ce monde se révèle dans les tomes 2 et 3. Elle est d’une grande richesse et surtout captivante. De nombreuses informations sont données mais nous ne sommes pas perdus car Mistu Izumi conte son récit d’une manière brillante, à la fois posée et entrainante. Si certains points sont prévisibles, d’autres nous prennent totalement à contre-pied.

Diverses intrigues se tissent au fil des pages, de manières naturelles et viennent titiller notre curiosité, nous donnant férocement envie de découvrir la suite. Ce monde est à la croisée de multiples influences plus ou moins marquée, comme celles orientales et se marient parfaitement pour nous offrir un cadre réellement cohérent et convainquant.

Cependant, l’histoire est marquée par des éléments de fantasy, comme les esprits liés aux livres mais surtout le mana, énergie qui habitent toutes les choses de ce monde. Il y a donc des mages. Ce point n’est pas vraiment développé pour le moment, même s’il est plus expliqué et exploité dans le volume 3.

La narration est bien rythmée, même si souvent verbeuse mais sans être rébarbative (on en redemande !). Des touches d’humour viennent ponctuer le récit et c’est très agréable.

En ce qui concerne les personnages, ils sont très nombreux mais Mitsu Izumi jongle habilement avec tout ce beau monde. De plus, la galerie devrait encore s’agrandir dans les autres volumes. Le personnage principal, le héros de son propre récit, se nomme Shio Fumis. C’est un jeune garçon à la candeur rafraichissante et d’une profonde gentillesse. Il connait une évolution intéressante depuis le tome 1 où il est moqué et rejeté par les personnes de son village à cause de sa pauvreté et de son physique (oreilles pointues et peau claire). C’est un grand passionné de lecture et cette passion le pousse à envisager de passer le concours afin de devenir un Kahuna au sein de la Bibliothèque Centrale mais le chemin est semé d’embuches. De nombreux éléments chez Shio intriguent et même si on devine certaines choses, je suis impatiente d’en apprendre plus et de découvrir ses prochaines aventures.

L’autre force du titre est son dessin. Les graphismes sont absolument somptueux et le mot est faible. Les pages fourmillent de détails et de créativité. C’est un univers fascinant où les dessins soignés, renforcent l’aspect immersif du titre. Les décors, les costumes, tout est parfaitement travaillés. Le design des personnages est très plaisant. Ils sont tous vraiment expressifs. Le top ! Néanmoins, je suis assez déçue par les couvertures, notamment celle du tome 3 que je ne trouve pas très jolies.

En ce qui concerne l’édition, comme d’habitude avec Ki-oon, c’est de l’excellent travail. Le papier est épais et souple avec une bonne qualité d’impression. C’est un très bel objet et la couverture est soignée. Il faut également souligner la brillante traduction de Géraldine Oudin.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Magus of the Library est un formidable conte qui nous entraine dans une belle aventure où l’imagination est reine et où les livres sont rois.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)