Nekomonogatari Noir

Nekomonogatari Noir

Avis principal par Maella

Résumé : Tout commence quand deux adolescents enterrent un pauvre chat écrasé. Ils sont loin de se douter que leur vie va basculer dans un cauchemar qui va durer neuf jours…
Source : Wakanim

Après Bakemonogatari et Nisemonogatari, c’est au tour de Nekomonogatari d’être adapté en anime et c’est loin d’être le dernier.
Après la grosse déception qu’a été Nisemonogatari, Nekomonogatari remonte le niveau. Il est juste jouissif et nous permets de connaitre plus une des protagonistes principales : Hanekawa.

Araragi, qui vient tout juste de perdre son statut de vampire, se pose une question : est-il amoureux d’Hanekawa ? C’est sur cette question qui vient comme une fleur que commence l’anime. On se rend compte qu’Hanekawa et Araragi ne sont pas si proche que ça, et que ce dernier ne connait rien d’elle. On apprend par la suite qu’Hanekawa vit dans un climat familial plus qu’étrange (elle ne possède pas sa propre chambre contrairement aux autres membres de sa famille…) et qu’elle s’est fait frappé par son père. Suite à ces révélations, nos deux protagonistes trouvent un chat mort et l’enterre. Mais ce n’est pas n’importe quel chat : il s’agit d’une aberrance (à comprendre par là, une sorte d’espèce surnaturel). Hanekawa se retrouve possédée par cette aberrance et commence par agressé n’importe qui pour évacuer son stress, à commencer par ses parents, qui sont l’origine de ce stress.

Pour ceux qui ont vu Bakemonogatari, il s’agit bien du même chat que l’on voit, et ceci est son origine.
Nekomonogatari est un peu plus sombre que les autres, et plus gore aussi. Ceux qui voulaient de bons gros combats vont être ravis ! On en apprend un peu plus sur les « castes » des être surnaturels et sur l’origine des vampires et de certaines aberrations. Le tout est saupoudré d’un peu de fan service, de beaucoup de dialogues et d’émotions fortes.

Les personnages sont toujours les même, mais on arrive mieux à cerner Shinobu et on découvre pourquoi Hanekawa agit toujours aussi gentiment.

Au niveau de l’animation, on retrouve toujours ce style particulier chez Shaft. Les scènes d’actions sont juste rondement bien animées.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un bon anime pour les fans de la série Monogatari, mais aussi pour ceux qui veulent la débuter.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)