Bungô Stray Dogs 3

Bungô Stray Dogs 3

Avis principal par Beldaran

Résumé : Les combats menés par Atsushi Nakajima et Ryûnosuke Akutagawa contre Francis F. ont mis fin à la grande guerre contre la Guilde. Ensemble, ils ont sauvé la ville de la ruine et une trêve a été établie entre l’Agence des détectives armés et la mafia portuaire. La vie reprend son cours à Yokohama mais des rumeurs laissent penser que d’autres organisations criminelles arriveraient de l’étranger. Pendant ce temps, Fiodor D., chef des pirates, attend son heure. Source : Crunchyroll

Après une première saison plutôt décevante et une deuxième saison plus convaincante, j’ai attendu la sortie du dernier épisode de la troisième saison pour me lancer et je sors très emballée du visionnage. Il faut vraiment que je reprenne le manga.

La construction est identique à celle de la saison 2 puisque l’anime débute par un flashback qui adapte le roman Dazai, Chūya, Fifteen Years Old et s’étale sur les trois premiers épisodes. J’ai vraiment apprécié le récit qui met en avant les débuts de la mafia portuaire sous le commandement de Mori et surtout la rencontre, explosive, entre Dazai et Chûya. Trois épisodes c’est réellement trop peu, la narration aurait mérité d’être plus posée. Dazai était déjà formidable à cette époque, d’une intelligence acérée et Chûya, sacré Chûya, la révélation le concernant m’a sciée. Je ne m’attendais pas ça. Le combat est final est bien fichu, le binôme est réellement surpuissant.

L’histoire reprend la suite de la saison 2 à partir du quatrième épisode qui introduit, avec brio, l’antagoniste de la saison, profondément diabolique et retors. C’est un épisode captivant et vraiment surprenant dans son déroulé. Il annonce la couleur pour les épisodes suivants. Nous retrouvons les membres de l’Agence épuisés après leur confrontation avec les membres de la Guilde. A partir de cet instant, la tension va monter crescendo autour de l’intrigue principale dont le déroulement est assez linéaire. La bonne surprise vient des multiples révélations qui rythment le récit. Certaines nous permettent de cerner le fragile et savant équilibre qui règne sur la ville. Un personnage refait une apparition remarquée mais ce n’est pas gratuit et il y a surtout un protagoniste que je n’attendais pas du tout alors qu’il est présent depuis la saison 1. Nous avons également le plaisir de découvrir un nouveau personnage passablement cinglé qui souligne ce que j’apprécie le moins dans la série, son humour. Je n’y accroche pas et cela m’a fait sortir de l’histoire régulièrement. J’ai un petit reproche à faire concernant le traitement de Dazai qui est vraiment facile, même s’il fait le boulot à la fin.

Chose importante, Atsushi évolue bien, notamment grâce à une certaine personne. L’épisode focalisé sur son passé et sur celui de Kyôka est émouvant et très intéressant. D’ailleurs concernant cette dernière, j’ai un doute vis-à-vis d’un membre de la mafia portuaire. Cela serait gros mais pas impossible. Sinon Atsushi et Akutagawa se donnent rendez-vous à la saison prochaine. Il serait bien que leur relation change un peu et cela en prend le chemin.

En ce qui concerne l’animation, c’est toujours aussi agréable malgré les personnages sans visage qui pullulent en arrière-plan. Les combats sont dynamiques et variés, même si, moins intenses que pour la saison 2. Les musiques restent fort sympathiques.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

La saison 3 de Bungô Stray Dogs fut très intéressante à suivre et fait office de très bon divertissement. J’espère fortement une saison 4.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)