To the Abandoned Sacred Beasts

To the Abandoned Sacred Beasts

Avis principal par Beldaran

Résumé : Alors que la guerre civile entre le Nord et le Sud faisait rage depuis des années, la force militaire du Nord utilisa la magie pour créer une Unité de soldats surpuissants : ces guerriers, mi-hommes mi-bêtes, furent appelés « Divins ». Ils ramenèrent la paix et furent traités en héros par le peuple. Aujourd’hui, craints de tous, les Divins sont traqués car tôt ou tard ils perdent la raison et deviennent une menace. Source : Crunchyroll.

La série animée adapte le manga éponyme, signé par le duo Maybe, déjà connu en France pour les séries Dusk Maiden of Amnesia, Tales of Wedding Ring publiées par les éditions Kana. Le manga est toujours en cours de publication au Japon et le tome 9 sortira en France chez Pika éditions ce mois-ci. L’adaptation animés comptera 12 épisodes et pour le moment 10 ont été diffusés sur la plateforme Crunchyroll.

L’histoire s’inspire très librement des événements qui se déroulent dans les dernières décennies du XIXe siècle aux États-Unis avec le décollage industriel, la découverte de minerais précieux et surtout la guerre de Sécession. Ce nouveau continent se nomme Patria et va voir le District industriel Nord rentrer en conflit avec le District minier du Sud à cause d’un nouveau minerai, le somnium. Alors que l’union nordiste était dans l’impasse, les scientifiques ont créé des soldats spéciaux, les Divins mimétiques qui ont renversé le cours de la guerre. Cependant, maintenant que la paix a été signée, leur place au sein de la société est critiquée, surtout que certains sombrent dans la folie.

Le studio a choisi un déroulement linéaire pour l’adaptation ainsi, si vous avez lu le manga, ce dernier débute réellement à partir de la seconde moitié du deuxième épisode. Ce choix permet de poser immédiatement le contexte, en dévoilant l’antagoniste principal mais anéanti tout le mystère. Les informations données dans le premier épisode auraient pu être distillées au fur et à mesure, même si ce n’est pas réellement gênant car le récit est plutôt prenant. Nous suivons un duo, l’ancien commandant des divins, Hank Henriette et Nancy Charlotte Bancroft (Charl) qui sont à la recherche de divins ayant perdu l’esprit.

Jusqu’à l’épisode 6, véritable basculement de l’histoire, le récit propose un divin par épisode. Ces derniers sont émouvants, voire tragiques mais permettent de saisir le contexte politique et naturellement la tristesse qui ronge ses soldats modifiés, abandonnés par leur pays. L’épisode 6 fait apparaître The antagoniste, un divin particulier, même si on comprend rapidement en quoi il se transforme avec également l’arrivée en force de l’unité Coup de Grâce chargée d’abattre les divins. Le groupe possède un équipement steam-punk bien chouette qui propose de très intéressants affrontements.

D’ailleurs, le bestiaire est très riche. Les auteurs ont pioché dans toutes les mythologies et le rendu est vraiment sympa.

Il reste seulement deux épisodes qui adapteront peut-être les événements des tomes 5 et 6.

Les personnages sont nombreux mais le personnage central reste l’ancien commandant des divins, Hank Henriette. Ce qui le pousse à la poursuite de ses compagnons d’arme est dévoilé à la fin du premier épisode. C’est un moment particulièrement traumatisant. Il s’accroche à une promesse mais est rongé par le doute. Il se retrouve à faire « équipe » avec Charl, fille d’un divin qui connaît une évolution intéressante au fil des épisodes et qui éprouve de l’empathie pour ses soldats modifiés. Un passage la pousse à devenir plus forte, c’est une scène assez dure. D’autres personnages gravitent autour d’eux mais ne sont pas réellement développés pour l’instant. Difficile de vous présenter l’antagoniste sans vous spoiler donc je vous laisse le plaisir de la découverte.

En ce qui concerne l’animation, c’est vraiment correct, malgré quelques couacs dans les derniers épisodes. Les scènes d’action sont agréables à suivre. La musique est fort sympathique. J’aime beaucoup l’opening et l’ending.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Crunchyroll.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

To the Abandoned Sacred Beasts offre une histoire quelque peu classique mais au déroulement accrocheur.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)