Japan Expo 18e impact : Avis de ladybird3000

Publié le
Japan Expo 18e impact : Avis de ladybird3000

Début juillet se tenait la plus grosse convention autour des mangas et de la japanimation de France. Tous les fans l’attendent de pied ferme chaque année, je vous parle bien sûr de Japan Expo. Cette année, nous étions deux membres du staff à nous y rendre et nous vous avons donc concocté un résumé de notre expérience de cette 18ème année du festival.
 

Avis de ladybird3000

Personnellement, je connaissais déjà Japan Expo car je vais à celle de Marseille depuis quelques années déjà. C’est seulement en 2015 que j’ai pu assister à ma première JE à Paris. Cette année était donc ma troisième visite. Et comme je ne fais pas les choses à moitié, j’ai assisté aux quatre jours du festival tant attendu par les fans de mangas et de japanimation.
 

L’espace Sumire

Pour moi, JE c’est surtout l’occasion de rencontrer des auteurs. Ce n’est donc pas une surprise si j’ai passé énormément de mon temps à l’espace Sumire et aux stands éditeurs. C’est toujours très sympathique de pouvoir rencontrer des mangakas et des grands noms de l’animation japonaise. Même si le temps d’attente est long et qu’il faut avoir la chance d’avoir un bon de dédicace, cela en vaut la peine. Pour ceux qui ne connaissent pas l’espace Sumire, cela peut faire un choc. En effet, après avoir attendu d’être fouillés à l’entrée, puis avoir attendu de rentrer dans le festival, il faut à nouveau faire des files d’attente qui sont parfois interminables… Oui, oui, les files étaient loooooongues, surtout pour les auteurs très attendus, comme la réalisatrice et la scénariste de Yuri!!! On Ice. Mais cela ne s’arrête pas là, car une fois votre bon de dédicace en poche, il faut à nouveau attendre pour rencontrer l’auteur en question et obtenir la fameuse dédicace.
 

Les invités manga

Statue Vanitas Tsume
Cette année, j’ai été un peu déçue par le peu de mangakas japonais invités. En effet, les animes étaient mis à l’honneur pour l’Anime 100 et seulement deux mangakas ont été invitées, à savoir IRONO (The Grim Reaper and an Argent Cavalier) et Jun MOCHIZUKI (Pandora Hearts, Les Mémoires de Vanitas). Sachant que la seconde était invitée d’honneur JE mais n’était présente que sur le stand de l’éditeur. Je comprends que la mangaka veuille rester « anonyme » mais alors pourquoi en faire l’invitée d’honneur, puisque cela réduisait les chances de la rencontrer et qu’elle ne pouvait pas assister aux conférences JE. Enfin, je n’oublie pas les éditions Meian qui ont débuté l’édition d’Egregor, un manga de collaboration franco-japonaise qui est l’adaptation du roman de Jay SKWAR, par Harumo SANAZAKI (scénario) et Kaya TACHIBANA (dessin). Les trois auteurs étaient présents sur le stand de l’éditeur et j’ai eu le droit à de très belles dédicaces et à un petit moment discussion très sympathique avec les auteurs toujours très souriants.
 
Dédicace Egregor
Heureusement, les auteurs français étaient là pour rattraper ce manque et ils étaient présents en nombre. J’ai donc eu l’occasion de rencontrer beaucoup d’entre eux. Il y avait par exemple Yami SHIN dont le manga Green Mechanic est paru aux éditions Ki-oon en début d’été. Les auteurs des éditions H2T étaient également très sympathiques, à savoir Caly (Hana no Breath), Art of K (Euterpe) ainsi que CAB et KTA (D’Encre et de Feu). J’ai pu à nouveau voir Elsa Brants (Save me Pythie), qui prend toujours le temps de discuter un peu, même si elle est très demandée. J’ai aussi pu rencontrer Nicolas David (Meckaz) sur la scène Sumire. Je terminerai par Sinath et Mathieu GUIBÉ dont le one-shot Run Away paraîtra début 2018 aux éditions Akata. Je ne cite pas tout le monde, uniquement les auteurs que j’ai eu l’occasion de rencontrer.
 

Les invités animation

Photo Figurines Fullmetal Alchemist
Du côté des invités animation, il y avait beaucoup d’invités. Ceux qui m’ont le plus marqués sont les suivants. D’abord Takuya WADA, que j’avais déjà eu l’occasion de rencontrer à JE Sud. Il était très à l’aise et très ouvert, ce qui a rendu la rencontre vraiment sympathique. Ensuite Sayo YAMAMOTO et Mitsurô KUBO, respectivement réalisatrice et scénariste de Yuri!!! On Ice ont énormément fait parler d’elles! Le bonus, c’est qu’on pouvait choisir un personnage que la réalisatrice nous dessinait en version chibi. J’ai été émue par Kazuhide TOMONAGA, lors de la séance de dédicace, un père et son fils sont venus le voir et il était tellement heureux de rencontrer cet enfant que cela se lisait sur son visage. Bref, c’était la petite séquence émotion. Enfin, le dernier jour, Yasuhiro IRIE, réalisateur de FMA Brotherhood était présent en dédicace, ce qui n’était pas prévu initialement et qui est apparu dans le planning à la dernière minute. C’était la bonne surprise, puisqu’il dessinait la silhouette de Al sur le support! Dans la file d’attente, avec d’autres fans, on se remémorait les moments émouvants de l’anime. Un bon moment de partage.
 
Photo Figurines Sailor Moon
Les animes étaient à l’honneur également au travers d’une Exposition Anime 100. Celle-ci était très sympathique à visiter, avec des tableaux et des figurines notamment. J’ai bien bavé devant les vitrines et j’étais à deux doigts de faire un casse 😉
 

Les invités musique

Mais les invités étaient encore nombreux, puisqu’il y avait plusieurs groupes de musique. Certains étaient d’ailleurs en Photocall. J’ai donc pu me prendre en photo avec quelques groupes féminins, cela débordait de mignonitude et elles étaient toutes très gentilles. Même si je n’ai pas eu le temps de me rendre aux Showcases, j’ai bien aimé les suga/es et les Notall, avec mention spéciale pour la chanteuse des suga/es qui n’arrêtait pas les pitreries.
 

Les stands éditeur

Affiche Vanitas signée Jun Mochizuki
Du côté des stands éditeur, il y avait de quoi s’amuser également, puisqu’ils étaient nombreux à proposer des activités, en plus des goodies lors de l’achat. Ces stands sont toujours très bien décorés et ornés de leurs dernières séries. Le stand Ki-oon avait également une statue grandeur nature à l’effigie de Vanitas, ainsi qu’un revêtement aux couleurs de la série. Jun MOCHIZUKI a d’ailleurs profité d’un moment pour y écrire un petit mot à l’attention de ses lecteurs. J’aime beaucoup faire le tour des stands éditeurs car cela permet de discuter et de rencontrer ces personnes qui nous permettent de lire ces mangas chaque année (quand le stand est tenu pour les membres de la maison d’édition bien sur). J’ai beaucoup aimé discuter avec le staff de Doki Doki toujours très jovial, le staff de Taifu – Ototo – Ofelbe très accueillant, le staff d’Akata qui a réussi à me faire craquer pour l’une des seules séries que je n’avais pas encore chez eux, le staff d’H2T qui courait dans tous les sens et disciplinait ses auteurs (pas notre faute si les bavardages ne s’arrêtent pas)… et d’autres que j’oublie sans doute.
 

Les mascottes à l’honneur

Cette année, les mascottes avaient envahi JE! Depuis la scène Sumire, nous pouvions donc entendre différentes mascottes entonner des chansons (parfois un peu trop fort) et nous entraîner dans leurs danses et leurs chants.
 

Et en dehors des dédicaces et stands éditeur?

Photo Exposition Gundam
Je n’ai pas assisté aux conférences ni aux showcases, mon emploi du temps étant presque exclusivement rempli de créneaux pour les dédicaces. Mais j’ai tout de même bien profité du salon. Les espaces vente étaient nombreux, comme chaque année. Faites attention lorsque vous achetez vos figurines, car il y a de nombreuses contrefaçons! Il y avait d’ailleurs un stand pour sensibiliser à la contrefaçon mais il était situé dans un coin peu visible, ce qui est dommage. Je me suis moins aventurée du côté des stands de jeux, mais j’ai pu découvrir un stand sympathique sur le Gunpla. On pouvait y admirer de très beaux modèles et les membres de l’organisation en plein montage de Gundam. De quoi apprendre ou peaufiner ses techniques.
 

Le mot de la fin

Pour moi, c’est un bilan positif, surtout car j’ai pu repartir avec des jolies choses. C’est sur que sur le moment, on râle après l’organisation ou autre, mais après ces quatre jours intenses, je suis quand même contente d’avoir fait de belles rencontres, d’avoir discuté de ma passion et d’avoir rempli ma valise à ras bord. Il a tout de même fait énormément chaud et je remercie la membre des Notall qui passait par là avec sa pile d’éventail, grâce à elle j’ai pu me rafraîchir un peu. En plus, c’est l’occasion de rencontrer ou de revoir des personnes que l’on ne connaissait pas IRL. Je pense par exemple à certaines personnes avec qui j’avais pu discuter lors des live Twitch de Guillaume LAPEYRE, dont des membres de Parlons Manga Français ou encore à Beldaran que j’ai pu à nouveau voir cette année, même si on a bien couru et qu’on a eu très chauuud! Attention, ne pas emprunter l’allée centrale lors des heures de fortes affluences!
 
Sur ce, je vous laisse avec une photos de mes acquisitions (elle contient aussi les achats de mon copain si cela peut vous rassurer ^^).
Photo achats JE

Publié par

Bungaku Shôjo. Rédactrice et dévoreuse de manga en tout genre. Mangas préférés : Nana, Fruits Basket, Mars, Le Sablier, Kids on the Slope, Cat Street, Life, FMA, Pandora Hearts, Barakamon, Yotsuba et bien d'autres. Animes préférés : Air Tv, Clannad, Hanbun no Tsuki, Your lie in April, Another, Blood+...

4 commentaires au sujet de « Japan Expo 18e impact : Avis de ladybird3000 »

  1. J’ai fait tout l’inverse ! MDR j’ai préféré assister autant que faire ce peut aux conférences, spectacles et projections (d’ailleurs je salive d’avance pour l’anime de The ancient magnus bride, les 2 épisodes présenté en avant première étaient SUBLIME). J’ai quand même eu une dédicace au stand Meian par Harumo SANAZAKI et Kaya TACHIBANA, très souriante et sympathique (je suis arrivé à un moment où il n’y avait personne coup de pot. Elles étaient, je pense, tellement contentes d’avoir une personne que j’ai crue qu’elles allaient se disputer pour savoir qui ferait la dédicace en 1ère XD )
    Arf je fait pale figure face à une tel récolte! 😉

    1. On a chacun nos petits rituels je vois 🙂
      Il y a une conférence ou spectacle qui t’a marqué plus qu’un(e) autre?
      Sur le stand de Meian, je pense que c’était par vague, mais comme les auteurs étaient présents tous les jours pendant de larges créneaux, ça laissait beaucoup de chance de pouvoir les rencontrer et avoir une dédicace! En plus, ils étaient vraiment très sympa et souriants 🙂
      Pour ma récolte, je n’étais pas seule et il y a pas mal de goodies ^^ Par contre, niveau dédicaces j’avoue que j’en ai ramené plein et ça fait plaisir 😀

      1. Chaque fois que je viens à la JE Paris, je souhaite très fort avoir la capacité à être à deux endroit en même temps 😀 !
        Pour les projections animé (Anime 100 oblige), je suis resté scotché devant les 2 premières épisodes de The ancient magus bride (magnifique!! *_* ). Le film Chibi Neko tomu no daibôken (une histoire d’aventure avec des p’tits chats pour perso) était très beau et atrocement mignon (j’ai du me retenir de sortir des « cro mignon » toutes les 10 mins) même pour un film fait en 88! Et j’ai hâte d’être à la sortie d’ Infini-T Force.
        Les danseuses du Mutsumi Shizuki Shachû m’ont fait rêver avec leurs grâces et leurs très beaux Kimono. Les p’tits gars hyper dynamiques du Tokyo Risckshaw m’ont grandement donné envie d’aller au Japon. Le vendredi sur l’espace Washoku il y avait une démo d’un chef Kaïseki, non seulement ça m’a donné faim mais en plus j’en suis ressorti dégoutée devant la dextérité dont le chef faisait preuve. ( Il a taillé un papillon dans un dés de carotte de 2cm par 2cm, Sh*t! je fais la même chose je fini à l’hosto avec le couteau planté dans la main :’) ) Ça m’a permit d’apprendre un paquet de truc sur la cuisine Jap’. :good:
        Pour les concerts, je n’ai assisté qu’aux showcase de Monoeye et du Neko light orchestra.
        J’ai assisté à la conférence de la BNF (dont je me suis demandé ce qu’il foutait là!?) sur le maquillage et théâtre kabuki qui c’est avéré passionnant et très bien présenté.
        J’avoue avoir penser partir à la collecte de dédicace mais soit je raté l’heure soit il y avait trop de monde en attente pour ma pauvre patience! XD

        1. C’est cool de te voir raconter tout ça, c’est une autre facette de JE 🙂 J’aurais bien aimé voir le papillon en carotte et je suis sure que si je tente aussi je finis à l’hôpital avec des doigts en moins ^^
          J’ai déjà assisté à de la danse traditionnelle, c’était super beau et reposant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)