Japan Expo 18e impact : Avis de Beldaran

Publié le
Japan Expo 18e impact : Avis de Beldaran

7 septembre, 2 mois tout pile après l’édition 2017, je pense qu’il est temps que je vous livre mes impressions. Il s’agit de ma seconde Japan Expo et tout comme l’année dernière je n’ai pu m’y rendre que le vendredi, sauf qu’il y avait beaucoup plus de monde cette année. Cette fois-ci je m’étais fait une sorte de programme que je n’ai absolument pas tenu, ahah !

Les dédicaces

A 9h10, je posais un pied dans le hall 6 et prenais la décision de fuir l’espace Sumire ne cherchant même pas à comprendre comment fonctionnait le bidule. Je fonçais vers le stand de Van Rah pour retirer un précieux bon dédicace et terminais ma course au stand Ankama, attendant de pied ferme l’arrivée de Tony Valente, le tome 7 de Radiant en main. Et cette longue attente, alors qu’il n’y avait qu’une dizaine de personnes devant moi a légèrement tué mon enthousiasme (surtout avec la chanson de Lupin The Third en boucle), même si Ladybird est venue papoter dans la file. Ce fut un véritable plaisir d’échanger avec Tony Valente sur l’univers de Radiant et les personnages dont l’ultra charismatique Alma : l’attente en valait la peine.

 

 

Image hébergée par servimg.com

Je suis arrivée tout juste avant le temps imparti sur le stand de Van Rah où j’ai passé un très agréable moment à discuter de ses « bébés ». J’ai découvert son travail seulement l’année dernière et j’ai donc fait une razzia sur son stand. C’est une artiste passionnée et passionnante qui a développé un univers particulièrement riche et bien construit. En bref, ce fut un véritable plaisir d’échanger avec elle.

Au détour d’un stand, je tombais sur celui d’Aerinn qui a été une autre très chouette découverte. Je ne connaissais pas du tout son travail et le tome 1 de Chronoctis Express s’est révélé très intéressant. Il sort d’ailleurs ce mois-ci aux éditions Kotoji. Je regrette d’être arrivée trop tard pour les dédicaces de SHONEN et de Yami SHIN, surtout le staff a fermé devant moi : tristesse ultime.

En fait, heureusement que les auteurs français étaient présents car du côté des invités japonais, ce n’était pas folichon. J’ai pu rencontrer IRONO, pour son titre The Grim Reaper and an Argent Cavalier sur le stand Kana qui avait mis en place un décor très cool pour l’occasion. J’ai pu apercevoir Jun MOCHIZUKI derrière son rideau. D’ailleurs pour une invitée d’honneur ses créneaux dédicaces étaient plus que légers et seulement sur le stand de l’éditeur, vraiment dommage. Heureusement, les éditions Meian avaient convié le trio à l’origine du manga Egregor, Jay SKWAR (auteur du roman), Harumo SANAZAKI (scénario) et Kaya TACHIBANA (dessin). Je les ai rencontrés avec Ladybird et ce fut vraiment très chouette. Et puis le kit presse est à tomber ! Image hébergée par servimg.com

En ce qui concerne les invités animations, ayant fuis l’espace Sumire, j’ai abandonné, pourtant il y avait du beau monde, comme Sayo YAMAMOTO, réalisatrice de Yuri!!! On Ice que j’ai pu apercevoir sur le stand Crunchyroll. L’exposition Anime 100 n’était pas transcendante mais sympa.

 

Les stands éditeurs

Certains stands étaient vraiment magnifiques avec diverses animations. En ce qui concerne ces dernières, c’est assurément Ki-oon qui attirait le plus de monde avec des animations autour de My Hero Academia qui ne désemplissaient pas. Un espace était également réservé à la nouvelle série Jun MOCHIZUKi, les Mémoires de Vanitas, avec de superbes planches et une statue grandeur nature d’un des personnages principaux, Vanitas et on pouvait être pris en photo avec.

Pika proposait également quelques activités comme le stand de tir avec pour thématique la série Les Brigades Immunitaires où Ladybird a gagné tous les badges : héhé. Il y avait un autre espace réservé au titre To Your Eternity avec des planches et une personne qui nous apprenait à réaliser des tresses en rafia. C’est là que j’ai constaté mes faibles compétences en tressage. Avec une personne du staff, j’ai pu papoter de ma passion pour la série Pumpkin Scissors  que ne marche pas chez nous, hélas. Et le pire, c’est qu’il n’y avait plus un seul tome 15 le vendredi après-midi, même si l’éditeur n’en avait pris que 5…

J’ai également eu de très agréables discussions sur le stand Akata et je suis vraiment impatiente de découvrir leur nouveauté shôjo d’octobre, Good Morning Little Briar-Rose. Les membres du staff du stand DokiDoki sont toujours aussi avenants et sympathiques. C’est un plaisir de toujours un véritable plaisir s’y attarder.

Le stand groupé des éditions Ototo, Ofelbe et Taifu en jetait pas mal avec de très chouettes scènes-photocall de 4 licences à succès comme Bungô Stray Dogs ou encore Re :Zero. On pouvait se prendre en photo avec les personnages.

Je termine ce tour rapide des stands par celui des éditions H2T dont c’était la première Japan Expo et où ils lançaient leurs 3 premières séries en volume relié, Hana no Breath, Euterpe et D’Encre et de Feu. Ce fut très sympa de discuter avec Ludivine qui était pourtant débordée mais qui a pris le temps de nous présenter la maison d’édition et les auteurs.

Image hébergée par servimg.comC’est finalement dans cette zone que j’ai passé le plus de temps. J’ai vraiment apprécié les nombreuses discussions passionnées. Ah et j’ai failli oublié que j’ai été sauvée par un membre du personnel du stand Kana qui animait avec beaucoup d’énergie le parcours du combattant Fire Force. Il devait être 13h30, je n’avais toujours rien mangé (sauf des bonbons) et je n’avais plus d’eau. Quand j’y repense, je devais vraiment avoir une tête de zombie mais il m’a offert une bouteille d’eau qui m’a permis de tenir jusqu’à une zone reculée, quasi déserte où subsistait un stand presque dévalisé mais qui avait encore de l’eau (avouez que ça, c’est de l’anecdote !).

 

Le mot de la fin (oui je copie Ladybird sans vergogne)

La journée fut riche en rencontres et en échanges. Ce fut un plaisir de revoir Ladybird et je remercie son copain d’avoir réussi à me grappiller quelques goodies gratuits qui restés sur le stand Kazé. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de bien profiter de l’espace Wabi Sabi qui présentait des stands en lien avec la culture traditionnelle japonaise.

En bref, je reviendrai !

Publié par

Sengoku Jidai ! Modératrice, je suis à votre disposition. Très grande fan de shônen, seinen, j'ai plus de mal avec les shôjo mais je me soigne ! Mangas préférés : La saga de Jojo’s Bizarre Adventure, Kenshin le Vagabond, Vinland Saga, Les vacances de Jésus et Bouddha, Fullmetal Alchemist, Claymore, Area51, Fruits Basket,... Animes préférés : Seirei no Moribito, Cowboy Bebop, Blood +, Psycho Pass, Mushishi,...

3 commentaires au sujet de « Japan Expo 18e impact : Avis de Beldaran »

  1. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de monde pour un vendredi j’ai trouvé!
    Tes butins sont sympa aussi ^^ Même si on a couru dans tous les sens, c’était une journée prolifique et les éditeurs étaient super sympa. Le pack Egregor est top :heart:
    Je vois que tu as aussi été bien conseillée sur le stand Akata. Leurs séries me donnent presque toutes envie et quand tu discutes avec eux, tu as encore plus envie de les découvrir 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)