Bilan 2019

Publié le
Bilan 2019

Ça y est, le staff de Bulle Shôjo vous dévoile enfin son bilan pour l’année 2019 et donne un avis global sur les séries parues au cours de l’année passée. Cette année, pas de podium car c’est un exercice difficile et nous avons décidé de vous parler sans contrainte de nombre de nos séries préférées 🙂

Le Bilan 2019 d’Aela

Il semble qu’il soit l’heure de faire le bilan de l’année 2019 et il est assez compliqué pour moi de le faire ^_^’ J’ai déménagé en début d’année, ma mangathèque a été mise en carton début décembre et je n’ai pas ouvert un manga depuis 2 mois… Il va me falloir un peu de temps pour me replonger dans le grand bain… Donc, cette année, ce sera un petit bilan…

Blue Flag T1Mon gros coup de cœur de l’année est sans nul doute Blue Flag (Kurokawa), j’ai dévoré chaque tome et j’attendais avec impatience la sortie de la suite… Les personnages, l’histoire, les sentiments, tout est d’une telle justesse… Une petite pépite à lire et à lire sans aucune modération.

Jardin Secret T1Ensuite, j’ai beaucoup de tendresse pour Jardin Secret (Kana), un shôjo qui ne casse pas les codes mais qui a su me toucher. J’apprécie les deux héros et leur caractère.

Et enfin, le one-shot Dans l’abîme du temps (Ki-oon) qui nous entraîne dans l’univers de Lovecraft de façon diabolique… Les planches sont de toute beauté et les noirs profonds sont juste splendides, l’édition que propose Ki-oon est magnifique, et j’attends la sortie de La couleur tombée du ciel avec impatience.

Mon Coloc d'Enfer T1Et dans le désordre, je retiens de cette année 2019, Too bad, I’m in love (Pika) une série courte vraiment sympathique, le one-shot Le Secret de l’Amitié chez Akata que j’ai beaucoup aimé, Check me up! chez Kazé parce que j’aime beaucoup Maki Enjoji et Mon coloc’ d’enfer (Pika) que j’apprécie pour sa légèreté de ton.

Voilà, voilà, voilà… J’espère que mon bilan 2020 sera un peu plus fourni mais quand je vois la montagne de travaux à faire dans la maison, je me dis que ça va être un poil compliqué…

Le Bilan 2019 de Beldaran

L’année dernière, le temps fut un adversaire redoutable donc il me reste encore à découvrir quelques nouveautés 2019. L’évènement marquant fut d’assister pour la première fois au FIBD à Angoulême. Cela m’a permis de rencontrer le formidable auteur de Blue Giant (Glénat), Shinichi Ichizuka, d’assister à un entretien surréaliste d’une femme portant une tête de poulet, Paru Itagaki et surtout l’exposition consacrée à l’œuvre de Taiyô Matsumoto m’a fait prendre conscience que j’étais passée à côté du travail d’un grand artiste (j’ai pu avoir une dédicace sur le one-shot Eveil (Kana) dont la lecture fut assez incroyable).

Beastars T1Mon premier coup de cœur de l’année je l’ai eu en revenant d’Angoulême après la lecture des deux premiers volumes de Beastars (Ki-oon éditions). Ce coup de cœur s’est renforcé à la sortie de chaque volume. Le récit est d’une grande intelligence avec des personnages très bien travaillés. C’est une superbe réussite.

Magus of the library T1Ensuite, toujours chez Ki-oon, Magus of the Library dont la lecture de chaque tome est un plaisir, un voyage au pays des livres toujours surprenant et captivant. Il faut écrire que les graphismes sont magnifiques et renforcent l’immersion.

Quenotte et le Monde Fantastique T1La troisième œuvre à m’avoir marqué fut le premier volume, très épais, de la série Quenotte et le monde fantastique publiée par Casterman. C’est de l’aventure comme je l’aime, chaleureuse, coloré et totalement barrée. Il faut saluer l’excellente traduction de Wladimir Labaere qui apporte une saveur particulière au récit.

Si nous avions gardé le système des podiums, voici les trois séries que j’aurais mis en avant mais je vais en ajouter d’autres qui sont passées plutôt inaperçues.

Elin, la charmeuse de bêtes T1En très bonnes surprises et qui n’ont pas été citées par les autres membres du staff, Elin, la charmeuse de Bêtes (Pika), l’excellent Ares – le soldat errant (Meian), le brillant Miss Hokusai (Picquier Editions), le surprenant Kemono Incidents (Kurokawa) et pour finir le titre humoristique La voie du tablier (Kana). Le nouvel éditeur naBan a frappé fort avec un premier titre très intéressant, Demande à Modigliani. J’en terminerai avec les éditions Vega dont le catalogue s’est enrichi d’œuvres excellentes à l’image de Chiisako Garden ou de Natsuko no Sake.

MADK T1Curieusement, cette année je n’ai lu aucune nouveauté shôjo/josei mais j’ai poursuivi ma découverte du boy’s love et je retiens Life (Taifu comics), My Rumspringa (Boy’s Love IDP) et MADK (Taifu comics).

Je serai plus brève pour les déceptions. Je n’en citerai que trois car ce sont des titres que j’attendais. Le premier c’est Jeune dragon recherche appartement ou donjon (Soleil Manga) qui s’est révélé très creux. Ensuite Ariadne (Glénat) dont j’étais très heureuse de retrouver l’auteur de Claymore mais l’ensemble s’est montré très peu emballant au fil des tomes. Et je ne pensais pas être déçue par Masato Hisa, mais sa dernière série Kamuya Ride (Vega) est profondément décevante, bien loin d’un Area 51 (Casterman – Sakka).

Kaguya-sama - Love is War - AnimeEn ce qui concerne les visionnages, je n’ai pas trouvé l’année dernière exceptionnelle pour les séries animées. Je retiens particulièrement l’adaptation de Dororo, passée totalement sous les radars car diffusée de manière aléatoire par Amazon Prime. Le très bon Vinland Saga a malheureusement connu les mêmes déboires. Cela a été un véritable plaisir de retrouver la bande à Mob pour une saison 2 toute en émotion et toujours aussi incroyable, diffusée sur Crunchyroll. D’ailleurs, toujours sur cette plateforme est diffusée la saison 3 de Chihayafuru qui est encore plus intéressante que les deux précédentes. Chez Wakanim, j’ai adoré Kaguya-sama : Love is War, une comédie romantique totalement survoltée et j’ai été profondément émue par Star Align dont j’espère que la deuxième saison pourra être produite.

Pour les déceptions, je dirai la quasi-totalité des isekai avec en bonus Fairy Gone (Wakanim) dont l’histoire aurait pu être intrigante mais rien ne se passe.

En film animation, nous avons été gâtés, tellement gâtés. Le film Les Enfants de la Mer (Eurozoom/AB Video) m’a littéralement scotché au fauteuil, ce fut une expérience incroyable et unique. Dans un registre totalement différent mais qui fut tellement génial à voir au cinéma (je l’ai vu deux fois), ce fut l’entrainant et explosif Promare.

En revanche, je place Wonderland, le royaume de la pluie (Art House / @Anime) en déception car, c’était joli et c’est tout.

J’ai probablement été trop longue. Dans l’ensemble, l’année 2019 a été très intéressante mais quand je vois que 2020 a tout juste commencé et nous a déjà proposé de superbes titres, je suis assez impatiente de découvrir les autres nouveautés.

Le Bilan 2019 de ladybird3000

Shine T1Je vais commencer par parler de mon petit coup de cœur de l’année, c’est-à-dire la série Shine (nobi nobi!). Cette série tranche-de-vie sur la mode et le stylisme m’a énormément plu et je savoure chaque nouveau tome qui sort. Pour information, il s’agit à l’origine d’une série shônen qui est publiée en France dans la collection shôjo de l’éditeur. Ceci pour vous dire qu’elle peut s’adresser à tous et je vous invite à la découvrir.

Bless You Vol.1Je parlerais ensuite de Bless You (Akata) donc j’ai lu seulement les deux premiers volumes pour le moment. L’autrice, que l’on connaissait déjà en France (J’aime les sushis, Lily la Menteuse), nous propose une série loin des comédies romantiques qu’elle avait jusqu’à lors dessiné, mais en conservant une part d’humour. Elle traite un sujet intéressant, tout en conservant sa touche humoristique et décalée, ce que j’ai bien apprécié.

Tokyo Revengers T1Une autre série que j’aime bien lire est Hell’s Paradise (Kazé). C’est une série qui m’intrigue assez et dont le mystère se dévoile tout doucement. Les dessins sont très beaux et ont un style assez intéressant et peu commun. Cela rend les combats et scènes d’action très réussies. Il y a également Tokyo Revengers (Glénat), une série où le personnage principal retourne dans le passé pour essayer de sauver la première petite amie qu’il ait jamais eu. Entre mystère, passé/futur et guerre de gang, le premier volume était très prometteur. Je n’ai pas encore eu l’occasion de continuer la série, mais je pense qu’elle mérite qu’on en parle.

Il y a ensuite beaucoup de séries qui me tentaient bien, mais que je n’ai pas eu l’occasion de commencer, car j’ai déjà pas mal de retard dans mes lectures et car on ne peut pas avoir tout ce qu’on veut ^^
Mon Cancer CouillonMais parmi les autres titres que j’ai bien aimé lire, il y a Adieu mon utérus (Akata) et Mon cancer couillon (Pika) qui traitent tous les deux de la maladie de leur auteur respectif, qui se livrent dans les pages de l’ouvrage. Ces lectures permettent de comprendre ce qu’une personne malade peut ressentir et par quels états elle peut passer. C’était très émouvant et intéressant à lire.

Le Perce Neige T1Dans un registre différent, j’ai bien aimé Le Perce Neige (Omake Books) et Poisons (Pika). Ce sont des séries pour un public averti, car elles contiennent de la violence. Mais toutes deux font réfléchir, notamment au harcèlement scolaire ou à l’isolement qui en découle. Le second titre, inspiré d’un fait réel, était particulièrement touchant et en même temps troublant.

BL Métamorphose T1Pour ce qui est des titres plus joyeux et reposant, j’ai bien aimé BL Métamorphose (Ki-oon) pour ses personnages sympathiques et attachants, Kase-san (Taifu comics) pour sa fraicheur et la joie de vivre de ses personnages, et Our Little Secrets (Pika) qui est un shôjo qui traite de la communication, thème que j’ai bien apprécié voir être mis en avant.

J’ai apprécié Quand la neige m’appelle (Chattochatto) pour ses graphismes atypiques, Un Pont entre les Etoiles (Akata) pour l’émotion qu’il véhicule et Bakemonogatari (Pika) pour ses graphismes sublimes et sa bizarrerie.

Smells Like Green Spirit Vol.1Je terminerais avec quelques yaois que j’ai apprécié. Tout d’abord Pas cet amour-là (Boy’s Love IDP) dont j’ai bien aimé les graphismes et l’histoire que j’ai trouvé bien menée. Puis Smell’s Like Green Spirit (Boy’s Love IDP) qui traite du harcèlement scolaire entre autre et qui m’a assez émue. Enfin, Goodbye, Red Beryl (Taifu comics) une série avec des vampires. Malgré un sujet vu et revu, j’ai apprécié l’histoire et les personnages.

Pour moi, pas de déception cette année, à part quelques yaois qui n’ont pas su me plaire. Pour ce qui est des autres genres, seul le titre Blue Phobia (Glénat) m’a laissé un goût amer, car il possédait plusieurs atouts mais le volume était pour moi trop court pour exploiter à fond l’histoire et pour développer les personnages.

My Roommate is a Cat - AnimeEnfin, concernant les séries animées que j’ai pu voir, elles sont peu nombreuses mais certaines m’ont quand même bien plu. Tout d’abord Fruits Basket (ADN, Wakanim), j’avais quelques a priori sur cette nouvelle adaptation de la série culte, mais la fangirl en moi a finalement craqué ! Il y a aussi My Roommate is a Cat (Crunchyroll), une série courte dont le personnage principal et son acolyte, un chat, m’ont bien émue. Enfin, l’adaptation animée de The Rising of the Shield Hero (Crunchyroll) m’a parfois agacée (saleté de Myne) mais tout autant apprécié en suivre l’histoire.

Le Bilan 2019 de Maccha

J’avais attendu l’année 2019 avec impatience comme il y avait deux événements concernant mes deux mangas préférés, Candy et Fruits Basket (Delcourt/Tonkam). C’était une année pleine de nostalgie pour moi.

Candy – Candice White l'orphelineJe commence donc par citer dans mon top lecture, le roman Candy (Pika) de Keiko Nagita. Je ne pensais plus voir ce roman publié en France un jour et quel bonheur d’avoir pu rencontrer l’auteure. Les éditions Pika ont vraiment fait fort même si la traduction n’était peut-être pas à la hauteur de l’attente. Je manque peut-être un peu d’objectivité comme c’est mon manga préféré depuis ma jeunesse; peut-être que l’histoire n’est pas aussi intéressante pour la nouvelle génération de lecteurs et le fait que la dernière partie soit traitée sous forme de lettres casse la narration, mais j’aime tout de même le style de Nagita et suis heureuse de pouvoir lire ce que sont devenus les personnages après la fin du manga.

Les Temps RetrouvésJ’ai également eu un coup de cœur pour Les Temps retrouvés (Ki-oon), une histoire douce et colorée qui nous montre que l’amour n’a pas d’âge. J’ai également bien apprécié BL Métamorphose (Ki-oon) où on retrouve une ambiance douce et chaleureuse en suivant une amitié inter-générationnelle autour d’une passion commune.

La Lanterne de Nyx T1Pour citer d’autres lectures que j’ai bien aimées, il y a le Journal d’une vie tranquille (Vega), œuvre autobiographique de Tetsuya Chiba, La Lanterne de Nyx (Glénat) qui nous fait voyager dans une autre époque, Une Drôle de Famille (Delcourt/Tonkam) où on suit le quotidien d’une famille, Le Dilemme de Toki (Glénat) avec ses personnages attachants ou Blue Flag (Kurokawa) qui change des autres shônens. J’ai également bien aimé le roman Je veux manger ton pancréas (Pika) qui était plutôt une belle surprise pour moi. Je regrette un peu qu’il y ait peu de shôjos cette année, même s’il y en a eu des sympathiques comme Jardin Secret (Kana), Mon coloc’ d’enfer (Pika) ou Too bad, I’m in love! (Pika).

Fruits Basket Saison 1 (Anime 2019)Pour le top visionnage, c’est la nouvelle adaptation de Fruits Basket (ADN, Wakanim) que j’attendais le plus cette année. J’avais un peu d’appréhension au départ notamment en voyant le nouveau visage de Tohru mais finalement j’aime beaucoup cette nouvelle série. On a hâte de découvrir la suite cette année.

Millenium ActressCette année fut riche par les sorties des films d’animation japonais dans les salles et mon préféré fut Millenium Actress de Satoshi Kon. Sorti initialement en 2001 mais arrivé en France en fin d’année en version restaurée, j’ai enfin pu découvrir ce beau film avec sa remarquable mise en scène.

Je voudrais également parler d’un film coréen qui a connu un beau succès. Il s’agit de Parasite qui a d’abord remporté la Palme d’or au festival de Cannes 2019 et récemment l’Oscar du meilleur film en 2020. Un film difficile à classer, un mélange des genres comédie, drame et thriller. Je regarde peu de films coréens, j’y suis allée avec appréhension mais ce fut pour moi une belle surprise.

Le Bilan 2019 de Yanmei

A l’heure du bilan, l’année 2019 n’a pas été une année très riche en lecture pour moi, ayant été bien occupée avec ce qu’on appelle la vie d’adulte ! Quelle horreur ! Je n’ai donc pas lu énormément, j’ai vu beaucoup de dramas coréens dont pas mal de déceptions alors que j’avais beaucoup d’attentes pour le cru 2019 et j’ai vu quelques beaux films d’animation.

Commençons par les dramas coréens et mes coups de cœur de cette année :

Franchement, les dramas historiques sont souvent mes favoris, les costumes sont toujours à tomber et les histoires de rois, de conquêtes, les intrigues et histoires d’amours tragiques au palace me ravissent souvent plus que les histoires plus contemporaines.

The Crowned Clown - K-DramaThe Crowned Clown : Un destin tragique, celui d’un clown, sosie d’un roi fou, violent et paranoïaque et qui doit prendre sa place contre son gré, voilà le sujet de cette série à la fois dramatique et captivante, la musique y était aussi vraiment chouette.

Rookie Historian Go Hae-Ryung : Ce drama aborde un sujet très peu traité dans les séries historiques mettant en scène des personnages qui sont pourtant toujours présents dans toutes les séries, les historiens, chargés de retranscrire tous les faits et gestes des membres de la royauté. On suit une période où il est décidé que des femmes vont intégrer les équipes des historiens, situation très mal acceptée par leurs collègues masculins et par la société patriarcale en général. On va suivre également les aventures d’un prince confiné dans un palais et complètement mis au placard. Cette série était très sympathique et changeait vraiment de ce qu’on a l’habitude de voir.

Tales of Nokdu : La série la plus drôle que j’ai regardé depuis longtemps, traitant d’un homme en quête des secrets de ses origines qui, pour enquêter, se déguise en femme dans un village de veuves, j’ai honnêtement eu des fous rire à chaque épisode et c’est plutôt rare !

J’ai encore eu 3 coups de cœurs en dramas contemporains cette année, tous trois dans des styles très différents.

WWW - K-DramaSearch WWW : Mon préféré et de loin, et pourtant sur le papier, c’était pas gagné car il traite des carrières et vie de 3 femmes coréennes. Au final, cette série était passionnante et extrêmement bien filmée. C’est aussi intéressant de voir ce côté femmes carriéristes car en Asie, pour les femmes c’est souvent le mariage, la famille et les enfants avant la carrière, donc j’ai apprécié de voir cet aspect, trop rarement mis en avant.

Kill it : Un thriller mettant en scène un tueur à gage, mais aussi vétérinaire, traumatisé et abandonné dans l’enfance, qui d’une part s’ouvre à la vie et à la société et d’autre part court inévitablement à sa perte. Jang Ki-Yong, l’acteur principal qui est aussi le protagoniste masculin de Search WWW, y est juste exceptionnel, cet acteur bourré de talent est à suivre.

One Spring Night : Ce drama parle d’un sujet sensible en Corée et en Asie, un père célibataire dont la petite amie avec qui il n’était pas marié, est parti en lui abandonnant son enfant. Le fait d’être père célibataire est un gros handicap dans sa vie sociale, professionnelle et amoureuse, alors que pour nous en Europe, ce n’est pas du tout une honte et sans doute assez courant, en Asie, c’est très mal vu. Il était très intéressant de découvrir cette histoire et de comprendre un peu ce qui peut se passer en Asie dans des cas comme ça. Et une belle histoire d’amour, ainsi qu’un acteur beau et talentueux ne gâchent rien 😉 !

Hotel Del Luna - K-DramaLe drama fantastique, Hotel Del Luna : Ce drama est complètement hors catégorie, et il était magique et génial de bout en bout ! C’est un must-watch pour moi et il est dans la veine de l’excellent Goblin. L’hôtel del Luna est un hotel uniquement visible par les personnes venant de décéder, où elles vont pouvoir résider quelques temps avant de passer dans l’au-delà. La tenancière de l’hôtel est une femme très capricieuse et colérique et qui possède des pouvoirs surnaturels. Elle est coincée dans son hôtel depuis plus de mille ans à cause de graves crimes qu’elle a commis dans le passé. On suit son chemin vers la redemption afin qu’elle puisse enfin mourir et on creuse petit à petit dans son passé. Ce n’est pas normalement mon genre de série mais alors franchement je pense que c’est mon meilleur visionnage toutes séries et tous films confondus de 2019, c’était tout bonnement extraordinaire et de nombreuses larmes ont été versées 🙂 !

J’avoue, ça en fait déjà quelques-uns ! Mais au niveau des dramas avec les super stars coréennes que je suis habituellement, j’ai eu de grosses déceptions ! J’attendais le retour de l’armée de mon chouchou Ji Chang Wook avec son drama Melting me softly, je ne m’étendrais même pas dessus car j’ai trouvé que c’était un navet! Autres déceptions de l’année, des dramas que je n’ai pas poursuivi car j’ai trouvé que ça manquait de cohérence ou tout simplement d’intérêt : les très attendus Vagabond, Too Much, Athdal Chronicles, trop inutilement compliqué, Crash Landing on You, scénario sympa mais mal exploité, et bien d’autres encore que j’ai abandonné, alors qu’ils passaient sur ma chaîne favorite TVN qui produit généralement du contenu de grande qualité et à gros budget, avec les plus grandes stars coréennes. Soit je deviens plus difficile, soit 2019 était une année mitigée, quoi qu’il en soit, j’attends du mieux pour 2020.

Les films d’animation n’ont pas été nombreux mais ils ont été de qualité. Par ordre de préférence, j’ai vu Wonderland, le royaume sans pluie. C’est le scénario le plus léger des films d’animation japonais que j’ai été voir au cinema cette année, mais aussi celui qui m’a le plus plu. Je l’ai trouvé frais, joyeux et coloré, une vraie bouffée d’air que je vous recommande donc vivement.

J’ai ensuite vu l’époustouflant Les Enfants de la Mer. Je l’ai aimé vraiment même si je regrette une sur-complication scénaristique pas forcément utile pour moi. Le message serait passé tout aussi bien même si ça avait été un peu plus simple. Ceci dit c’est un film qui ne peut pas laisser indifférent et qui, dans tous les cas, est le plus impressionnant visuellement des 3 que j’ai vu cette année, une vraie claque.

Cette année, j’ai eu un gros coup de cœur pour la série d’animation japonaise Rilakkuma et Kaoru sur Netflix. J’ai vraiment adoré chaque seconde, c’est original, adorable, très joli. Je connaissais bien entendu ce gros nounours et ses amis qui font partie de ma collection de peluches mais cette série, un coup de cœur.

Contes Imaginaires - la Reine des Neiges et les Cinq EclatsJ’ai eu deux très jolies surprises shôjo en 2019, Jardin Secret (Kana) et The World’s Best Boyfriend (Soleil Manga), je n’étais pas spécialement emballée par les synopsis et finalement j’ai beaucoup aimé ! Mention spéciale dans ce bilan 2019 pour les tomes des Contes Imaginaires parus chez Nobi-Nobi qui nous présentent une autre version de ces histoires qu’on connaît tous mais qu’on apprécie de retrouver en version manga avec des dessins très doux et élégants. En 2020, j’espère avoir plus de temps à consacrer à mes lectures pour poursuivre bon nombre de séries que je voudrais continuer et dans lesquelles j’ai énormément de retard et de découvrir plein de belles choses !

J’ai lu une BD chinoise en 3 tomes qui ne date pas de 2019 mais dont un coffret collector est sorti en 2019, je l’avais depuis un moment dans ma mangathèque et du coup, j’ai juste adoré, surtout le premier tome : Le Sixième Dalaï-Lama (Fei Editions). Pour être honnête, j’avais acheté le tome 1 juste à cause des dessins qui sont juste fabuleux. L’histoire n’est pas super creusée, dommage mais c’est tout de même une très belle lecture.

Je rajoute un petit paragraphe concernant les jeux vidéos auxquels je joue tous les jours sur mon téléphone, car ça touche aussi à l’Asie et à la culture qui nous intéresse sur Bulle Shôjo. Je commence avec Animal Crossing Pocket Camp, auquel je joue depuis 2017 et qui continue de me plaire. On ne présente plus Animal Crossing et tous ses dérivés, mais c’est vraiment mon petit plaisir quotidien de retrouver mon camping et mes campeurs. A la fin de l’année je me suis aussi mise sur Rilakkuma Farm (oui encore lui), qui est comme son nom l’indique, un jeu de ferme classique mais mettant en scène les personnages Rilakkuma et ses amis, c’est très très mignon, je suis fan ! Vous l’aurez compris, en 2019, c’était tout Rilakkuma, à quand un manga ??

Pour terminer ce « petit » bilan 2019, je mentionnerai le film chinois L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang. La chine a et aura toujours une place spéciale pour moi et ce film montre très très bien la culture chinoise actuelle, au sein d’une famille, entre traditions et modernité, patriotisme et ouverture vers l’étranger / le monde. Si vous êtes intéressés par la culture chinoise, ce film est pour vous et vous montrera plein de choses qui représentent très bien la vie chinoise dans les grandes villes. En plus de ça, c’est une histoire familiale très touchante qui, malgré les différences culturelles, nous parle à tous.

Globalement 2019 n’a pas été une année où j’ai eu beaucoup de temps pour me consacrer à mes lectures mais j’ai quand même fait quelques belles découvertes et j’ai vu de belles séries et de beaux films, ce qui confirme encore et toujours mon amour inconditionnel pour l’Asie et ce que ses cultures multiples produisent.

Le Bilan 2019 de Zwitzwit

Il est plus que temps, comme chaque année de faire le bilan lecture/visionnage de mon année 2019 et il est riche ! Et ce qui est cool, pour moi, cette année c’est que je ne suis pas obligée de me restreindre à 3 titres !

Entre deux - Kujira Vol.1Concernant les lectures shôjo j’ai de nombreux coups de cœur : Entre Deux (Akata), Jardin Secret (Kana), Mon coloc’ d’enfer (Pika), Too bad, I’m in love! (Pika) et The World’s Best Boyfriend (Soleil Manga). Dans une moindre mesure j’ai aussi beaucoup apprécié : Honey come Honey (Delcourt/Tonkam), Un petit ami trop parfait ? (Kana).

Deux titres me laissent sur ma faim, des bofs du moins pour l’instant : Ces nuances entre nous (Akata) et My Fair Honey Boy (Akata). J’ai un flop, ce qui assez rare : Mon Ex (Kana).

Quand Takagi me taquine T1Du côté des shônens, j’ai vraiment adoré Blue Flag (Kurokawa), c’est un énorme coup de cœur. J’ai aussi bien aimé Quand Takagi me taquine (nobi nobi!) qui est drôle et trop mignon, ainsi que Check me up! (Kazé), comme Aela j’aime beaucoup Maki Enjoji. Et enfin le dérangeant/intriguant Tant que nous serons ensemble (Akata). Dans une moindre mesure, j’ai apprécié la lecture de Sensuel Dilemme (Pika).

En ce qui concerne les seinens, j’ai eu un gros coup de cœur pour BL Métamorphose (Ki-oon), j’ai lu les 3 tomes d’une traite ! J’ai aussi beaucoup aimé Je veux manger ton pancréas (Pika) qui est dans un registre moins léger que le titre précédent.

Côté yaoi, une déception : A sleeping man and a loving man (Taifu comics). J’aime beaucoup le travail de cette mangaka (Void (Taifu comics), Coyote (Boy’s Love IDP)) mais ce titre présente tout ce qui fait les travers du yaoi pour moi, j’aurais vraiment voulu l’aimer pourtant!

Stand by me love letterPour les one-shots, là aussi j’ai eu des coups de cœur : deux titres trop mignons et touchants, Stand by me, love letter (Akata) et Le Secret de l’Amitié (Akata), un recueil de courtes histoires avec un superbe dessin (lectures recommandées par Aela 😉), Mermaid Prince (Delourt/Tonkam) ainsi que l’émouvant et poétique Sous la lune Taisho (Akata).

Sword Art Online - Alicization War of UnderworldCette année, j’ai regardé pas mal d’animés et j’en ai aimé la grande majorité. Voici mes coups de cœur animés : le classique Fruits Basket (ADN, Wakanim), Carole & Tuesday (Netflix) (superbe et ces musiques! <3 ), Demon Slayer (Wakanim), Sword Art Online : Alicization War of Underworld (Wakanim) (je suis fan de SAO). Et bien sur The Promised Neverland (Wakanim) et The Rising of the Shield Hero (Crunchyroll).

Je rajoute aussi un bilan spécial enfant (ça peut en intéresser certain(e)s ^^). Les coups de cœur de mon fils pour cette année côté manga, sont Zozo Zombie (Vega éditions), il adore et il se marre quand il le lit ainsi que les Chatventures de Tai et Mamie Sue (nobi nobi!) parce que c’est trop mignon et qu’il est fan de Chi. Pour les animés, il a eu un énorme coup de cœur pour Rilakkuma et Kaoru (Netflix) dont il attend la suite avec impatience!

Voila pour 2019!

Publié par

Bungaku Shôjo. Rédactrice et dévoreuse de manga en tout genre. Mangas préférés : Nana, Fruits Basket, Mars, Le Sablier, Kids on the Slope, Cat Street, Life, FMA, Pandora Hearts, Barakamon, Yotsuba et bien d'autres. Animes préférés : Air Tv, Clannad, Hanbun no Tsuki, Your lie in April, Another, Blood+...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)